VIDEO. Les Maliens aux urnes pour élire leur président

Francetv info / Reuters

Les bureaux de votes ne font pas le plein, notamment à cause de la pluie battante qui s'abat sur Bamako.

Les Maliens élisent leur président sous la pluie. Le second tour de l'élection présidentielle, qui oppose le favori Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé, a débuté dimanche 11 août. En pleine saison dite dite d'"hivernage", caractérisée par de fortes pluies dans le sud du Mali.

En raison des caprices de la météo, les bureaux de vote de la capitale Bamako, qui ont ouvert à 8 heures (10 heures à Paris), ne font pas le plein. "La pluie veut gâcher notre journée, j'espère que ça va cesser, sinon il faudra prolonger le vote", a ainsi déclaré à l'AFP Oumar Touré, un des rares électeurs présents dans un centre de vote installé dans une école du centre-ville.

Sous l'œil des caméras et des photographes, le favori Ibrahim Boubacar Keïta est allé voter à la mi-journée. Le scrutin est surveillé par plusieurs centaines d'observateurs nationaux et internationaux et sa sécurité est assurée par l'armée malienne, les Casques bleus de la Minusma et l'armée française.

Vous êtes à nouveau en ligne