VIDEO. L'ex-otage néerlandais Sjaak Rijke est arrivé à Bamako

REUTERS

En apparente bonne forme, l'ancien otage a été reçu sur le tarmac de la capitale malienne par le ministre de la Sécurité ainsi que des diplomates néerlandais et français.

Après plus de trois ans de captivité dans le nord du Mali, où il était détenu par le groupe jihadiste Aqmi, le Néerlandais Sjaak Rijke est arrivé mardi 7 avril à Bamako, la capitale du Mali. Il avait été libéré la veille par les forces françaises de l'opération Barkhane.

"Liberté !"

En provenance de Gao, Sjaak Rijke, en apparente bonne forme, a été accueilli sur le tarmac par le ministre malien de la Sécurité, Sada Samaké, et des diplomates néerlandais et français. "Ça va ?" lui demande le ministre malien. "Liberté !" répond l'ex-otage, longue barbe grisonnante et casquette sur la tête.

Maarten Brouwer, l'ambassadeur néerlandais à Bamako, a salué la "conduite très professionnelle" des soldats français lors de la libération de Sjaak Rijke. L'homme, un conducteur de train en vacances, avait été enlevé à Tombouctou le 25 novembre 2011 par un groupe d'hommes armés, sur la terrasse de son hôtel, avec plusieurs autres Occidentaux.

Vous êtes à nouveau en ligne