VIDEO. Les forces franco-maliennes prennent Tombouctou sans combattre

France 2 - Lolita Rivé

Les soldats français et maliens sont entrés dans la cité historique de Tombouctou, prise sans combats et sous les vivats. Les insurgés islamistes ont brûlé un bâtiment contenant de précieux manuscrits avant de prendre la fuite.

Les soldats français et maliens sont entrés, lundi 28 janvier, dans la cité mythique de Tombouctou, du nord du Mali, sous les cris de joie des habitants, après des mois d'occupation par des islamistes armés. Des jihadistes qui ont brûlé un bâtiment contenant de précieux manuscrits avant de prendre la fuite.

La ville-phare de l'islam en Afrique subsaharienne, située à 900 km au nord-est de Bamako, est tombée après une manœuvre conjointe, terrestre et aérienne. Deux cent cinquante parachutistes ont été largués dans la nuit de dimanche à lundi dans la périphérie, afin de contrôler les accès à la ville, avant l'entrée lundi après-midi d'une colonne de soldats français et maliens dans le centre. Au passage des militaires français et maliens, la foule a brandi de petits drapeaux français et maliens aux cris de "Mali, Mali, Mali".

Mais les témoignages se multiplient sur la destruction de précieux manuscrits datant de plusieurs siècles conservé à Tombouctou, une des capitales intellectuelle et spirituelle de l'islam en Afrique aux XVe et XVIe siècles.

Vous êtes à nouveau en ligne