VIDEO. Comment les entreprises protègent-elles leurs salariés expatriés ?

C. Le Goff, J. Bony, C. Cormery-Laville, O. Sengul, Babel presse, France 2 / Francetv info

Face aux risques d'enlèvement, des entreprises implantées en Afrique ont mis en place des systèmes de sécurité très poussés. En Algérie, la mission de protection incombe surtout aux autorités locales, rapporte France 2.

Plusieurs milliers de Français expatriés travaillent actuellement dans des zones dangereuses, notamment en Afrique. Face à des menaces d'enlèvements permanentes, certaines sociétés prennent en charge la protection de leurs ressortissants. Au Nigeria, dans l'une des régions les plus riches du monde en pétrole, 130 expatriés employés par Total vivent ainsi dans un camp retranché, qu'avait pu visiter une équipe "d'Envoyé spécial" en 2008. On y découvre les chemins de garde, le grillage électrifié, le mur d'enceinte, "une vie en vase clos", confiait un employé.

Tandis que des sociétés privées spécialisées assurent souvent cette mission, en Algérie, leur champ d'action est limité à l'intérieur de l'entreprise. En dehors, la souveraineté appartient aux autorités locales, comme l'explique un spécialiste interrogé par France 2.

Des otages étaient toujours retenus jeudi 17 janvier par des islamistes sur le site gazier d'In Amenas, depuis la veille.

 

Vous êtes à nouveau en ligne