Mali : trois soldats français tués

FRANCE 2

L'explosion d'une mine, qui avait tué un soldat français au Mali, a fait deux autres victimes, décédées des suites de leurs blessures.

L'opération Barkhane endeuillée. Trois soldats français ont été tués dans l'explosion d'une mine, au Mali. Deux d'entre eux sont décédés mardi soir, des suites de leurs blessures. Leur camarade avait été tué sur le coup. Ils se trouvaient dans le même véhicule, en tête de convoi, lorsqu'il a sauté sur une mine, à proximité de la ville de Tessalit dans le nord du Mali.

Un hommage national

Les militaires appartenaient au 511e régiment du train, c'est-à-dire qu'ils étaient des spécialistes de la logistique. A Auxonne, d'où est originaire le régiment, les drapeaux sont en berne et les habitants sont émus. Dans un communiqué, le président François Hollande a salué leur mémoire. Un hommage national est prévu la semaine prochaine. L'opération Barkhane est en place depuis 2004, sept militaires français ont été tués depuis son lancement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne