Mali : "Les islamistes font encore peur"

Des soldats Nigérians, le 12 février 2013, à Gao ( Mali)
Des soldats Nigérians, le 12 février 2013, à Gao ( Mali) (PASCAL GUYOT / AFP)

Au Mali, les islamistes armés sont moins visibles. Les soldats français et maliens les cherchent au milieu de la population, sur un territoire grand comme la France.

C'est sur un territoire grand comme la France que se cachent les jihadistes. Dans le nord du Mali, la traque de l'armée française, forte de 4 000 soldats, se poursuit, en renfort de l'armée malienne. A Gao, le calme semble précaire, et selon les victimes des islamistes, ces derniers ne sont pas loin, "sous les arbres, cachés dans les maisons". Chaque dune peut être une cache et les soldats maliens affirment en rencontrer "à pied, à dos d'âne qui, privés de logistique, cherchent à s'intégrer dans les populations".

Le reportage de Loïc de la Mornais et Annie Tribouard, envoyés spéciaux de France 2 au Mali.

France 2

Les Maliens craignent encore la présence des islamistes armés. Mais ceux-ci peuvent aussi compter sur le soutien d'une infime partie des habitants. Pour le journaliste malien Malick Aliou Maiga, les leaders n'ont pas encore été arrêtés. Et comme ils connaissent parfaitement le terrain, "ils ne sont pas loin". Pour le journaliste, qui avait été tabassé et grièvement blessé par les islamistes en août dernier, "les Maliens ont encore peur".

France 2 - Loïc de la Mornais / A. Tribouard

Vous êtes à nouveau en ligne