Mali. Al-Qaïda dans la péninsule arabique appelle au jihad

L\'ex-numéro 2 d\'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, Saeed Al-Shehri, tué le 28 novembre 2012.
L'ex-numéro 2 d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, Saeed Al-Shehri, tué le 28 novembre 2012. (YOUTUBE / AFP)

La branche d'Al-Qaïda au Yémen dénonce "la croisade contre l'islam" menée par la France. 

La branche d'Al-Qaïda basée au Yémen appelle au jihad (guerre sainte) contre l'intervention française au Mali. C'est ce qu'a rapporté mardi 12 février le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

"La croisade contre l'islam" menée par la France au Mali "n'est en aucun cas justifiée" et il s'agit "d'une déclaration de guerre contre l'islam et les musulmans", affirme dans un communiqué Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). Basée au Yémen, l'Aqpa est issue d'une fusion des branches saoudienne et yéménite du réseau.

"Soutenir les musulmans au Mali est un devoir pour tout musulman capable de le faire", affirme le communiqué, précisant que les musulmans peuvent "payer de leur vie ou contribuer financièrement" au jihad. Le communiqué estime cependant que "le jihad est plus obligatoire pour les musulmans les plus proches" du théâtre des combats, "pour ceux dont la France a utilisé le territoire pour lancer" son opération, et "pour les musulmans vivant dans les pays qui aident la France dans cette croisade".

Vous êtes à nouveau en ligne