Libération de Sophie Pétronin : le travail des militaires français va-t-il changer ?

France 2

Sophie Pétronin, qui était la dernière otage française dans le monde, a été libérée jeudi 8 octobre. L’humanitaire était retenue depuis le 24 décembre 2016 au Mali. Quels impacts à sa libération ? Dorothée Olliéric fait le point depuis Bamako.

La libération de Sophie Pétronin constitue-t-elle un point d’ancrage pour le nouveau pouvoir à Bamako, au Mali ? A-t-elle un impact sur le travail des forces françaises engagées au Mali. “Hier, j’ai assisté à des scènes de liesse, comme si avec ces libérations les Maliens avaient des raisons d’espérer. Depuis l’arrivée de la junte au pouvoir, il y a deux mois, il y a des sanctions qui pèsent lourd sur ce pays et petit à petit elles sont levées”, raconte vendredi 9 octobre Dorothée Olliéric, envoyée spéciale à Bamako (Mali).

“De nombreuses violences intercommunautaires”

Pourtant, dans le nord du pays, le niveau de violence n’a jamais été aussi élevé. “Il y a les djihadistes, mais aussi de très nombreuses violences intercommunautaires, qui font des centaines de morts”, ajoute la journaliste France Télévisions. Alors, pour les militaires français engagés au Mali, la solution doit être politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne