La junte malienne cède le pouvoir aux civils

Francetv info

Les militaires du Mali se sont engagés vendredi 6 avril à transférer le pouvoir aux civils dans le cadre d'un accord avec la Cédéao, qui a menacé de recourir à la force pour préserver "l'intégrité territoriale" du pays. Voici les déclarations du chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Sanogo, et du ministre des Affaires étrangères burkinabè, Djibrill Bassolè, après la signature du texte.

La junte militaire au Mali s'est engagée vendredi 6 avril à remettre le pouvoir aux civils dans le cadre d'un accord avec la Cédéao, qui a menacé de recourir à la force pour préserver "l'intégrité territoriale" du pays. Voici les déclarations du chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Sanogo et du ministre des Affaires étrangères burkinabè, Djibrill Bassolè, après la signature du texte. Selon eux, des élections devraient être organisées dans un délai de 40 jours.

Vous êtes à nouveau en ligne