VIDEO. Les dépouilles des journalistes de RFI rapatriées à Bamako

Les corps des deux reporters de RFI, tués à Kidal, sont arrivés dimanche 3 novembre dans la capitale malienne.  

Les dépouilles de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon ont été rapatriées dans la capitale malienne dimanche 3 novembre. Les corps des journalistes de RFI quitteront le Mali pour la France ce lundi 4 novembre. Ils ont été "froidement assassinés", a indiqué le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius qui s'est rendu au siège de Radio France Internationale après une réunion à l'Elysée pour établir les circonstances de la mort des reporters. 

A quelques jours des législatives du 24 novembre prochain, la situation demeure très dangereuse à Kidal où Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été tués. Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), dont la ville est devenue le fief, a condamné "l'assassinat ignoble des journalistes". Moussa Ag Assarid, l'un des représentants de la rébellion touareg en Europe, a indiqué que son mouvement "se mettait à la disposition de l'armée française à Kidal pour chercher les auteurs de ce crime". La force Serval  entend désormais sécuriser davantage cette région du nord du Mali. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne