Terrorisme : le message d'Emmanuel Macron

FRANCE 2

Présent à Bamako, le président de la République Emmanuel Macron a tenté de relancer la mise en place d'une force africaine au Sahel afin de lutter contre les jihadistes.

Ce dimanche, Emmanuel Macron est revenu avec beaucoup de précaution sur le sort de Sophie Pétronin, actuellement retenue en otage. "Le président a eu des mots très durs envers les jihadistes. Lorsqu'on lui demande si ça avance, le président nous répond clairement qu'il n'est pas question pour lui de répondre à cette question. Que tout ça doit rester secret", explique Gérard Grizbec en duplex depuis Bamako (Mali) dans le journal de 20 Heures.

5 000 soldats supplémentaires

Les forces africaines n'ont pas voulu se laisser impressionner par la vidéo diffusée cette nuit par les jihadistes. Lors de la réunion organisée à Bamako, il a été question de mettre en place une force militaire d'environ 5 000 hommes, qui vont s'ajouter aux 4 000 soldats français et aux 12 000 soldats des Nations Unies. "Nous mettrons toute notre énergie à éradiquer ces voyous, ces terroristes, ces assassins", a ainsi commenté Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne