Mali : trois militaires français tués

FRANCE 3

Une mine a explosé, au passage du convoi, tuant un militaire français sur le coup. Deux autres sont décédés des suites de leurs blessures.

L'armée française est endeuillée. Une mine a explosé lors du passage d'un convoi de l'opération Barkhane, dans le nord du Mali. Un militaire français a été tué. Deux autres, grièvement blessés, ont succombé à leurs blessures. Ils faisaient partie du 511e régiment du train d'Auxonne, en Côte-d'Or, et engagés au Mali depuis le mois de janvier. Ils approchaient vers 9 heures du matin, de la ville de Tessalit, quand l'explosion a eu lieu. Tous les trois se trouvaient dans le véhicule de tête.

Une cérémonie d'hommage national

A Auxonne, les habitants sont marqués par cette mort. Les drapeaux de la caserne sont en berne, pour trois hommes qui avaient intégré le régiment depuis moins de deux ans. Un hommage national, présidé par François Hollande, sera rendu aux trois militaires, la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne