Mali : l'armée française continue de traquer les jihadistes

FRANCE 2

Au Sahel, 3 000 soldats sont toujours sur le terrain. En quoi le jihadisme reste-t-il là-bas une menace après trois ans d'intervention française. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

Après trois ans d'intervention, l'armée française est toujours dans la zone du Sahel. 3 000 soldats français sont toujours sur le terrain à traquer des jihadistes. Une équipe de France 2 les a suivis. Ce jour-là, ils interviennent dans un village. Un groupe de jihadistes seraient cachés, au milieu de la population. Les accès sont bouclés, les soldats sont sur le qui-vive à cause des embuscades. Ils repèrent un pick-up suspect, ceux utilisés par les jihadistes. L'homme interrogé se dit proche d'un ancien groupe rebelle. Les militaires se montrent extrêmement méfiants. Parmi ces hommes se cachent peut-être un terroriste ou un villageois qui soutiennent un groupe armé.

Plus de 150 attaques en deux ans

Sous un soleil de plomb, les militaires commencent une patrouille. Il faut occuper le terrain, être vu, intimider les habitants. Chaque maison sera fouillée. Ce jour-là, les Français ne vont pas trouver les jihadistes recherchés. Ils se sont sans doute enfuis avant leur arrivée. Dans le désert malien, la traque se poursuit. Ces deux dernières années, Aqmi a revendiqué plus de 150 attaques au Mali, mais aujourd'hui, sous la pression des forces françaises, beaucoup de jihadistes sont partis vers une nouvelle base arrière : la Libye.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne