Libération de Sophie Pétronin : comment l'ex-otage va être prise en charge ?

Sophie Pétronin a été libérée après quatre ans de captivité, jeudi 8 octobre. Arrivée à Bamako au Mali, elle va être prise en charge par les services français. Comment va se dérouler la suite pour la désormais ex-otage ?

Sophie Pétronin libre, depuis jeudi 8 octobre, comment va se dérouler la suite pour elle ? Va-t-elle se reposer ? Être immédiatement prise en charge ? On ne sait pas vraiment puisque sa libération est différente, détaille en plateau Etienne Leenhardt, le chef du service étranger de France Télévisions. Dans le passé, les otages ont été pris en charge très en amont. La France a les moyens militaires pour prendre en charge les ex-otages, rappelle-t-il.

Un débat sur les ressortissants

Il y aura des questions de débriefing dans l'avion puis à la résidence de l'ambassadeur et en France avec un processus plus complet. On va essayer de comprendre les conditions de sa détention, qui la détenait, y'a-t-il des messages passés par son intermédiaire aux autorités françaises. Beaucoup de questions qui font fantasmer, mais qui sont des questions sérieuses, souligne Etienne Leenhardt.

Il y a un débat très clair pour les autorités françaises qui préviennent, qui disent "attention, vous habitez dans un endroit en zone rouge" à risque. Les gens qui y vivent depuis longtemps représentent une cible pour les groupes djihadistes. Il y a en permanence ce débat, rappelle Etienne Leenhardt. Il faut trouver un juste milieu vis-à-vis de l'opinion publique. Une partie considère qu'elle n'aurait pas pu rester, l'autre qu'elle faisait sa voie là-bas.

>> Emmanuel Macron accueillera Sophie Pétronin à Villacoublay

Vous êtes à nouveau en ligne