Feuilleton : les sourires de l'espoir (5/5)

FRANCE 2

Des chirurgiens français de la Chaîne de l'Espoir partent régulièrement au Mali pour opérer des jeunes atteints de malformations au visage ou au cœur. Ils auront encore changé la vie de 50 enfants durant leur séjour.

Quatre jours après son opération à cœur ouvert, il est temps pour Assa, une petite fille malienne de se mettre debout. Sa grand-mère semble avoir du mal à y croire. À six ans, Assa va désormais pouvoir courir. "C'est un pas de géant, un pas d'éléphant pour elle, car c'est un nouveau cœur qui est réparé. Elle va pouvoir partir à la découverte du monde.", explique l'un des médecins de la Chaîne de l'espoir. La fillette a salué toute l'équipe. Avant de repartir vers son village, à 7 heures de route de Bamako.

50 enfants ont été opérés

Pour financer ses opérations, l'hôpital a recours à des dons. Une chirurgie à cœur ouvert coûte 3 500 euros, 600 euros pour faire disparaître un bec de lièvre. Pour le président de la Chaîne de l'Espoir, c'est l'heure des comptes. "C'est 300 000 euros qu'il faut trouver d'une façon ou d'une autre, sinon on arrête les interventions. Mais c'est hors de question", rapporte le docteur Éric Cheysson. En cinq jours, 50 enfants ont été opérés. La mission des médecins français s'achève ici. Ils laissent derrière eux des sourires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne