Les Français du Mali inquiets après l'attentat de Bamako

FRANCE 2

Suite à l'attentat qui a tué cinq personnes à Bamako vendredi 6 mars et visé ouvertement la communauté occidentale, les écoles françaises du pays seront fermées pendant deux jours pour renforcer leur sécurité.

Pas de cours pendant 48 heures pour les 1 200 élèves du lycée français de Bamako. Après l'attaque terroriste dans un restaurant le 6 mars dernier qui a fait cinq morts, les autorités maliennes ont décidé de fermer les écoles françaises pour les rendre plus sûres.
"Je suis plus rassurée qu'on ferme pendant deux jours le temps d'installer une sécurité beaucoup plus rassurante pour les parents", témoigne cette mère de famille franco-malienne.

Une première dans le sud du pays

Pour elle, comme pour de nombreux expatriés, c'est l'inquiétude et l'incompréhension qui priment.
Si la vie continue normalement à Bamako, ces mesures de sécurité spécifiques pour les expatriés sont une première. Les attaques terroristes se concentraient jusque-là sur le nord du Mali, et les assaillants en fuite depuis le 6 mars sont toujours introuvables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne