Attentat de Bamako : Fabien Guyomard, un passionné du Mali

France 3

Fabien Guyomard, le Français tué dans l'attentat de Bamako, était très engagé dans la vie locale.

L'attentat de Bamako porte la signature du groupe de Mokhtar Belmokhtar. Son organisation terroriste, Al-Mourabitoun, dit avoir vengé Mahomet après les caricatures de Charlie Hebdo et vengé la mort d'un de ses chefs, tué par l'armée française en décembre dernier.
Les images filmées à l'intérieur du restaurant montrent la violence de l'attaque. L'attentat a fait cinq morts, dont le Français Fabien Guyomard, âgé de 30 ans, très engagé dans la vie locale. "Il était très engagé dans l'humanitaire", confirme Nafanda Dembeley, président du Rotary Club de Bamako.

La sécurité sera renforcée

Originaire d'Angers, il laisse l'image d'un homme passionnée par le Mali. "C'était un amoureux du Mali", explique Sylvia Camara, ancienne maire adjointe en charge des jumelages de la mairie d'Angers. "Il avait concrétisé son lien en allant s'installer au Mali".
C'est la première fois que des Occidentaux sont tués dans un attentat à Bamako. La France et le Mali vont renforcer les mesures de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne