Madagascar : le corps d'une étudiante britannique qui avait sauté d'un avion a été retrouvé

La forêt de Madacascar, le 1 février 2018. 
La forêt de Madacascar, le 1 février 2018.  (JEAN-YVES GROSPAS / BIOSPHOTO / AFP)

Cette étudiante à l'université de Cambridge avait sauté de l'avion en plein vol, cinq minutes après son décollage, sans raison apparente.

Le corps d'une étudiante britannique qui avait sauté d'un avion en vol a été retrouvé mardi 6 août, après deux semaines de recherche dans la forêt de Mahadrodroka, dans le nord-ouest de Madagascar, a indiqué la gendarmerie.  

"Les villageois ont enfin retrouvé le corps d'Alana Cutland après quinze jours de recherche", a déclaré le commandant Spinola Edvin Nomenjanahary, superviseur de l'enquête.

Des villageois qui avaient commencé les recherches dès le lendemain avaient procédé lundi dernier à une cérémonie de sacrifice de zébu pour appeler leur dieu Zanahary à les aider à retrouver le corps de l'étudiante.

Aucune piste pour expliquer son geste

Etudiante à l'université de Cambridge, Alana Cutland, 19 ans, avait sauté en plein vol de l'avion, cinq minutes après le décollage du petit aéroport d'Anjajavy, le 25 juillet. Le pilote et une femme qui avait pris le même avion ont tenté en vain de l'empêcher de sauter dans le vide.

Sa famille avait précisé dans un communiqué qu'Alana devait effectuer un stage à Madagascar dans le cadre de ses études de sciences naturelles. Elle n'a fourni aucune explication du geste de la jeune fille décrite comme curieuse et enthousiaste.

Vous êtes à nouveau en ligne