Madagascar, l'île aux œufs d'or

On connaissait son chocolat, sa vanille et son foie gras, voici son caviar: l'île de Madagascar a conforté sa place sur le marché de l'alimentation de luxe en devenant le seul producteur africain d'oeufs d'esturgeons.

Le luxe par excellence produit dans un des pays les plus pauvres de la planète.

Dans une usine près d'Antananarivo, la capitale de Madagascar, on produit le premier caviar africain. 

À 100 euros les 100 grammes, il se vend deux à trois fois moins cher que le caviar français. 
Sans pour autant rogner sur la qualité. 

C'est ce que nous dit Georges Andrianjatovo. Il est testeur organoleptique.

"Là on voit bien que c'est une belle couleur grise. Quand je le goûte, / je vois bien que ça roule dans la bouche. Pour moi c'est un bon caviar" nous affirme-t-il. 

L'idée a germé en 2009 dans l'esprit de Delphyne Dabezies, son mari Christophe et leur associé Alexandre Guerrier, trois entrepreneurs français déjà installés sur l'île. 

La qualité du met, ils la doivent, selon Delphyne à  "l'eau très très pure alimentée uniquement par les eaux de pluie, sans aucune industrie ni activité professionnelle autour"

Cette année l'entreprise vise une production de 5 tonnes. Une réussite qui reste cependant toute relative pour le moment, sur un marché mondial de 340 tonnes annuelles. 

Vous êtes à nouveau en ligne