À Lyon, une exposition immersive sur la région méconnue de Makay, trésor de la biodiversité malgache

Le massif du Makay, un paysage de canyons et de forêts primaires dans le Sud-Ouest de Madagascar.
Le massif du Makay, un paysage de canyons et de forêts primaires dans le Sud-Ouest de Madagascar. (Evrard Wendenbaum)

Le musée des Confluences de Lyon fait voyager le public dans une région de Madagascar à la biodiversité extraordinaire. Une exposition qui a pour but de sensibiliser à la préservation de l'environnement.

Voyager à Madagascar sans prendre l’avion, c’est l’ambition de l’exposition Makay, refuge en terre malgache, qui s'ouvre ce vendredi 16 octobre au musée des Confluences à Lyon. Bruits, vidéos sur écrans géants et senteurs typiques plongent le spectateur en immersion au cœur du massif du Makay, un territoire au sud-ouest de Madagascar où des canyons majestueux surplombent des forêts primaires splendides. Le visiteur se transforme ainsi, l’espace de quelques heures, en explorateur d'une zone préservée. Cela fait seulement 10 ans que le massif du Makay est étudié par les scientifiques.

Un voyage qui invite également à partir à la rencontre des espèces d’un "territoire grand comme un petit département français mais qui, en termes de vie, est vraiment luxuriant", selon Yoann Cormier, chef de projet de l'exposition. Le musée met à l’honneur les animaux emblématiques de l’île, comme le lémurien et son prédateur le Fosa, deux espèces présentes seulement à Madagascar. A découvrir aussi, l’étrange serpent nez-feuille, qui doit son nom à son allure étonnante.

Le serpent feuille, dont le nez joue un rôle dans la camouflage et l\'attraction des proies.
Le serpent feuille, dont le nez joue un rôle dans la camouflage et l'attraction des proies. (DENNISVDW / ISTOCKPHOTO)

Une exposition pour sensibiliser

Le massif du Makay est considéré comme l’un des "derniers points chauds de biodiversité sur Terre, qu’on peut lister à une petite quarantaine", explique Yoann Cormier. Un trésor de nature qu’il convient de protéger. Tout l'enjeu de l’exposition, c’est donc de sensibiliser à la protection d’un écosystème en danger. Certaines espèces du massif de Makay sont en effet menacées d’extinction, et la région est gagnée par des feux de brousse. Sans oublier le sort des populations voisines, les Bara, qui doivent pouvoir continuer à vivre sur leur territoire.

"Makay, refuge en terre malgache", du 16 octobre au 22 août 2021 au musée des Confluences, 86 quai Perrache, 69002 Lyon. 
Tél. +33 (0)4 28 38 12 12 - Ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h30 

Vous êtes à nouveau en ligne