Madagascar : le second tour de la présidentielle opposera les deux favoris

Jean-Louis Robinson (G) et Hery Rajaonarimampianina, le 26 octobre 2013.
Jean-Louis Robinson (G) et Hery Rajaonarimampianina, le 26 octobre 2013. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Jean-Louis Robinson, proche de l'ancien président Marc Ravalomanana, et Hery Rajaonarimampianina, membre du camp de l'actuel président, s'affronteront le 20 décembre.

Pas de surprise à Madagascar. Le second tour de la présidentielle opposera, le 20 décembre, les deux favoris du scrutin : Jean-Louis Robinson, le candidat de l'ancien président Marc Ravalomanana, et Hery Rajaonarimampianina, celui du camp de l'actuel président de la Transition, Andry Rajoelina. Les résultats ont été annoncés vendredi 8 novembre par la commission électorale (Cenit).

Jean-Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina se sont serré la main sous les acclamations de l'assistance après la proclamation des résultats. Les deux hommes ont recueilli respectivement 21,1% et 15,93% des voix au premier tour le 25 octobre, distançant largement les 31 autres candidats.

Pour la plupart des Malgaches, la présidentielle est un premier pas pour sortir de la grave crise politique, économique et sociale dans laquelle leur pays, mis au ban des nations, est plongé depuis le renversement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, ancien maire d'Antananarivo, la capitale, en mars 2009.

Vous êtes à nouveau en ligne