Nigeria : une vidéo comme "preuve de vie", des lycéennes enlevées par Boko Haram

Voir la vidéo
France 2

Il y a deux ans le groupe islamiste enlevait plus de 200 lycéennes. La vidéo envoyée par l'organisation jihadiste montre une quinzaine de jeunes filles. 

15 adolescentes alignées le long d'un mur, elles portent un long voile, seuls leurs visages apparaissent. C'est la première preuve de vie de ces lycéennes enlevées il y a deux ans par le groupe Boko Haram au Nigeria. La chaine américaine CNN s'est procurée cette vidéo qui date de décembre dernier.

Une armée impuissante

Pour les mères des filles enlevées, la vidéo est un espoir de reconnaitre leurs filles. Une mère fond en larmes, elle ne voit pas sa fille. Sur la vidéo, 15 adolescentes seulement apparaissent. Elles déclinent leurs noms et disent qu'elles vont bien. Mais que sont devenus les 261 autres enlevés avec elles il y a deux ans ? Sont-elles toujours au Nigeria, servent-elles d'esclaves sexuelles ou de kamikazes au groupe Boko Haram ? On sait juste qu'elles ont été dispersées. L'armée nigériane, pourtant forte de 80 000 hommes, ne parvient pas à bout du groupe islamiste qui a prêté allégeance à Daech et sème la terreur dans tout le nord-est du Nigeria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne