Libye: guerre et paix

France 24

Dans la capitale libyenne, Tripoli, les combats ont repris entre les troupes de l'homme fort de l'est et les forces loyales. 

Ils sont mobilisés pour la défense de leur capitale.

Lundi au sud de Tripoli, de nouveaux affrontements entre les troupes du Maréchal Haftar et les forces loyales au gouvernement d'union nationale.

Lancée le 4 avril, l'offensive de Khalifa Haftar sur la capitale a fait au moins 278 morts.

Abdul Hamid, combattant fidèle au Gouvernement d'union nationale (GNA)
"Ceux qui attaquent (fidèles à l'homme fort libyen Khalifa Haftar) sont les terroristes et ne veulent pas la paix pour la Libye,  ce dictateur veut un regime militaire".

Face au gouvernement de Tripoli, reconnu par la communauté internationale, le maréchal Haftar, homme fort de l'est du pays, a le soutien en sous main de plusieurs pays, notamment l'Égypte et les Emirats arabes unis.

Khaled, combattant fidèle au Gouvernement d'union nationale (GNA) :
"En ce qui concerne les frappes aériennes, les avions sont libyens pendant la journée et je pense qu'ils sont étrangers la nuit et leurs frappes sont beaucoup plus précises."

Le conflit autour de la capitale met un véritable coup d'arrêt à une médiation déjà vacillante de l'ONU en Libye. La mise en place d'un calendrier pour des élections présidentielles semble de plus en plus compromise.

Vous êtes à nouveau en ligne