Le Conseil de sécurité de l'ONU demande "un cessez-le-feu durable" en Libye

Des habitants agitent des drapeaux de la Libye lors d\'une manifestation contre les attaques et les violations du cessez-le-feu des troupes du général Khalifa Haftar, à Tripoli, en Libye, le 24 janvier 2020. 
Des habitants agitent des drapeaux de la Libye lors d'une manifestation contre les attaques et les violations du cessez-le-feu des troupes du général Khalifa Haftar, à Tripoli, en Libye, le 24 janvier 2020.  (HAZEM TURKIA / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le texte, rédigé par le Royaume-Uni, a été approuvé par 14 voix sur 15, la Russie s'étant abstenue.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé mercredi 12 février, pour la première fois depuis la relance en avril d'un conflit en Libye, une résolution réclamant qu'"un cessez-le-feu durable" succède dans ce pays à la trêve fragile observée depuis janvier.

Le texte, rédigé par le Royaume-Uni, a été approuvé par 14 voix sur 15, la Russie s'étant abstenue. Il avait fait l'objet de discussions ardues depuis plus de trois semaines, illustrant des divisions persistantes de la communauté internationale sur le dossier libyen. Ces antagonismes persistent, malgré l'unité affichée lors d'un sommet à Berlin le 19 janvier auquel avaient notamment participé les présidents russe et turc dont les pays soutiennent chacun une des deux parties opposées en Libye.

La résolution "affirme la nécessité d'un cessez-le-feu durable en Libye, à la première occasion et sans pré-conditions"

 

Vous êtes à nouveau en ligne