Libye

La Tunisie, terre de refuge

Tunisie: le refuge des blessés de guerre libyens

Le président français Emmanuel Macron (à droite) accueille le chef du gouvernement libyen reconnu par l\'ONU, Fayez al-Sarraj (à gauche), au Palais de l\'Elysée à Paris, le 8 mai 2019.

Libye : Emmanuel Macron appelle Khalifa Haftar et Fayez al-Sarraj à un cessez-le-feu sans conditions

Les Libyens appellent à la fin des combats lors d\'une manifestation contre Khalifa Haftar sur la Place des Martyrs, dans la capitale Tripoli, le 3 mai 2019.

Libye : pendant le ramadan, les combats continuent

Les combattants fidèles au gouvernement reconnu par la communauté internationale, le 23 avril 2019, au sud de Tripoli.

"Si on attaque, on pourrait aller jusqu'à Benghazi" : après le recul du maréchal Haftar, la bataille de Tripoli prend une issue très incertaine

Des manifestants libyens opposés au maréchal Haftar, le 3 mai 2019 place des Martyrs (Tripoli).

"Ici c'est la Libye, pas la France" : à Tripoli, des manifestants dénoncent une "ingérence" de Paris, accusé de soutenir le maréchal Haftar

Des manifestants Lybiens brûlent une affiche d\'Emmanuel Macron lors d\'un rassemblement contre le maréchal Khalifa Haftar, à Tripoli.

Libye : le soutien de la France "empêche la condamnation du maréchal Haftar"

Des combattants fidèles au Gouvernement d\'accord national (GNA), reconnu internationalement, jouent au jeu vidéo en ligne \"Les champs de bataille de PlayerUnknown\" pendant une pause, dans une base militaire à Tajoura, au sud de Tripoli, le 1er mai 2019.

Libye : le conflit entre Khalifa Haftar et Fayez el-Sarraj dans une "impasse durable et destructrice"

Des députés libyens opposés à l\'offensive du général Haftar tiennent leur première réunion à Tripoli, le 2 mai 2019.

"C'est quelqu'un qui n'a aucune limite" : des députés libyens redoutent l'offensive du général Haftar sur Tripoli

En Libye, les combats ont repris autour de TRipoli

Libye: guerre et paix

Des combattants fidèles au gouvernement d’accord national (GNA) de Fayez al-Sarraj, reconnu internationalement, se mettent en position lors d\'affrontements avec les forces fidèles à l\'homme fort de l’Est, Khalifa Haftar, à Ain Zara dans la banlieue sud de Tripoli, le 25 avril 2019. 

Libye : civils et migrants pris au piège de la nouvelle bataille de Tripoli

Photo distribuée par la présidence égyptienne montrant le président Abdel Fattah al-Sissi (C) accueillant les dirigeants africains au Caire pour des pourparlers au sommet sur les bouleversements au Soudan et en Libye.

Egypte : le président Sissi tente de prendre la main dans les crises en Libye et au Soudan

Selon le général Paul LaCamera, commandant des forces de la coalition anti-EI en Syrie, \"la lutte contre Daech et sa violence extrémiste est loin d\'être finie\".

Les dangereuses dépendances africaines du groupe Etat islamique

Dans une boutique de journaux à Tunis, le 6 mai 2018.

La Tunisie, premier pays arabe en matière de liberté de la presse, estime RSF

Le général Khalifa Haftar à Abyar (Libye), le 21 mai 2014.

Libye : accusé de soutenir le maréchal Haftar, Paris réaffirme son soutien à Tripoli

Rassemblement contre Khalifa Haftar sur la place des Martyrs de Tripoli, le 12 avril 2019. 

Bataille de Tripoli : "Cette guerre n’était pas le scénario privilégié par Khalifa Haftar"

Des manifestants devant la municipalité de Tripoli, le 16 avril 2019, pour dénoncer \"les interventions étrangères\".

Des Libyens en gilets jaunes à Tripoli pour dénoncer le "soutien" de Paris à Haftar

L\'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar à Benghazi, le 13 avril 2019.

Libye : au moins 121 morts et près de 600 blessés dans les combats près de Tripoli

Le Secrétaire général de l\'ONU, Antonio Guterres (au centre à gauche), accueilli par le conseiller politique du président tunisien, Habib Essid (au centre à droite) à l\'aéroport international de Carthage pour assister au sommet de la Ligue arabe le 30 mars 2019 à Tunis.

Tunisie : sous mandat de dépôt pour "espionnage", un expert de l’ONU sur la Libye risque la peine de mort

L\'homme d\'affaires Alexandre Djouhri se rend au tribunal chargé de statuer sur son extradition, le 21 janvier 2019 à Londres.

Alexandre Djouhri : les photos choc de sa détention

Des soldats de Khalifa Haftar patrouillent dans Sebha, ville du sud libyen.

Libye : les rebelles ont atteint Tripoli et frappent

Un combattant d’un groupe armé fidèle au gouvernement d’accord national de Fayez Al-Sarraj, soutenu par l\'ONU, à Tripoli, le 8 avril 2019. 

Le secrétaire général de l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des combats en Libye

Le 8 avril 2019, des forces fidèles au Gouvernement libanais reconnu internationalement reconnu par le gouvernement national (GNA) ont traversé l\'ancien aéroport de Tripoli.

Libye : Khalifa Haftar "a bien fait comprendre qu'il allait continuer les combats"

Les forces du gouvernement d\'union nationale (GNA) s\'installent à Tajura, une banlieue côtière de la capitale libyenne, Tripoli, le 6 avril 2019.

Libye : la guerre est-elle de retour ?

Le maréchal Khalifa Haftar, l\'homme fort de l\'Est de la Libye, lors d\'un défilé militaire à Benghazi, le 07 mai 2018.

Libye : qui pour stabiliser le pays ?

Un véhicule armé des forces gouvernementaes, sur le tarmac de l\'aéroport de Tripoli, le 8 avril 2019.

Libye : vols suspendus à l'aéroport de Tripoli, cible d'une frappe aérienne

Les forces du gouvernement d\'union nationale (GNA) s\'installent à Tajura, une banlieue côtière de la capitale libyenne, Tripoli, le 6 avril 2019.

Pays divisé, pétrole, processus de paix fragile… On vous explique pourquoi la situation est explosive en Libye

Les forces loyales au gouvernement libyen arrivent à Tajura, une banlieue de Tripoli, le 6 avril 2019.

Libye : au moins 21 morts depuis le début de l'offensive du camp Haftar

Des militaires des forces du gouvernement d\'union nationale (GNA), à Tajura, dans la banlieue de Tripoli, le 6 avril 2019. 

Libye : Tripoli annonce une "contre-offensive" généralisée contre les pro-Haftar

Un convoi des forces du gouvernement d\'union nationale (GNA) de Fayez Al-Sarraj, à Janzour, en Libye, vendredi 5 avril 2019. 

Libye : les ministres du G7 appellent le maréchal Haftar à stopper son offensive vers Tripoli

Des membres des forces armées du gouvernement de Tripoli (Libye), reconnu par la communauté internationale, inspectent, le 5 avril 2019 à Zawiyah (Libye), des véhicules confisqués au forces rivales du maréchal Haftar lors d\'un accrochage la veille.

Libye : le patron de l'ONU exprime sa "profonde inquiétude" au sujet d'un possible conflit entre les deux camps qui se divisent le pays

1234567891020

Vous êtes à nouveau en ligne