Libye

Située à l'est du Maghreb, la Libye est un pays de plus de 6 millions d'habitants. Aux mains du colonel Kadhafi pendant plus de 40 ans, les événements du Printemps arabe ont poussé la population à la rébellion. La chute de Mouammar Kadhafi, qui avait accédé au pouvoir en Libye grâce à un coup d'État en 1969, est officiellement proclamée le 23 octobre 2011, après 8 mois de guerre civile. Les 200 membres du Congrès général national doivent aujourd'hui répondre aux interrogations de la population sur la reconstruction du pays et gérer la menace islamiste.
plus
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, à Alger, le 23 janvier 2020.

Réunion d'Alger : les voisins de la Libye rejettent toute ingérence étrangère et appellent au dialogue

Certains des dirigeants internationaux présents au sommet de Berlin sur la Libye, le 19 janvier 2020, dont, au premier rang, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Antonio Guterres et Vladimir Poutine.

Guerre en Libye : les participants au sommet international s'engagent à renoncer aux "interférences" dans le conflit

Une rue de Tripoli, la capitale libyenne, le 12 janvier 2020.

Opposition entre le gouvernement d'union nationale et les forces d'Haftar, rôle de la Russie et de la Turquie... On vous explique la crise en Libye

Une manifestante frappe avec une chaussure le portrait du maréchal Haftar, à Tripoli, le 27 décembre 2019.

Libye : "À plusieurs reprises, le maréchal Haftar a renoncé aux accords de paix"

Des réfugiés libyens dans un camp près du poste frontière Sud de Dehiba, à environ 200 km au sud de Ras Jdir, en Tunisie, le 25 avril 2011.

Scénario catastrophe en Libye : la Tunisie se prépare à recevoir les réfugiés

Le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel au Kremlin, le 11 janvier, pour discuter des crises en Syrie, Libye, Ukraine, ainsi que de l\'escalade récente des tensions Iran-États-Unis.

Conférence de paix sur la Libye à Berlin : "Pourquoi le Congo et non la Tunisie ?"

Deux combattants de la Brigade 610 (GNA) tirent sur les hommes du maréchal Haftar, le 6 décembre 2019. 

Libye : 2 000 dollars par mois et nationalité turque pour les mercenaires syriens

Vue de Tripoli, la capitale libyenne, le 14 janvier 2020.

"La guerre a cassé tous nos rêves" : les Libyens démoralisés par un conflit sans fin

Des manifestants contre le maréchal Haftar, à Tripoli, le 10 janvier 2020.

Deux hommes, une seule Libye et un plan de paix en échec

Le président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara, le 14 janvier 2020. 

Libye: le président turc Erdogan promet "d'infliger une leçon" au maréchal Haftar s'il reprend ses attaques

L\'Eurozapping.

Eurozapping : un journaliste d'investigation tué en Slovaquie

Rencontre entre le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu et l\'homme fort de l\'Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, le 13 janvier 2020 à Moscou.

Libye : conférence internationale en janvier à Berlin avec tous les acteurs du conflit

Un char détruit des forces du maréchal Haftar le 27 juin 2019 près de Tripoli (Libye).

Libye : un accord de cessez-le-feu conclu

Inauguration du gazoduc TurkStream entre la Russie et la Turquie, en présence de (de gauche à droite), Alexander Novak (ministre russe de l\'Energie), Alexei Miller (PDG de la société gazière russe Gazprom), Boyko Borisov (Premier ministre bulgare), Vladimir Poutine ministre (président russe), Recep Tayyip Erdogan (président turc) , Aleksandar Vucic (président serbe), le 8 janvier 2020, à Istanbul.

Libye : Ankara et Moscou, opposés sur le sol libyen, appellent à un cessez-le-feu de tous les belligérants

Des combattants de la coalition gouvernementale libyenne soutenue par la Turquie, dans la ville de Misrata, le 8 avril 2019.

Intervention turque en Libye: des Africains s'indignent "du silence coupable" du continent

Le président russe Valdimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont inauguré le 8 janvier 2020 le gazoduc TurkStream qui relie les deux pays. Moscou et Ankara, qui s\'opposent sur les terrains syrien et libyen, entretiennent des relations complexes. Photo prise le 8 janvier 2020 à Istanbul.

Libye : la "valse" entre la Russie et la Turquie expliquée par le chercheur Jalel Harchaoui

Ahmad al-Mesmari, porte-parole des forces du maréchal Haftar, s\'exprime face à la presse à Benghazi, en Libye, le 6 janvier 2020. 

Libye : les forces pro-Haftar s'emparent de Syrte et gagnent du terrain

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan (à droite), avec le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, le 17 décembre 2019 

L'Algérie s'oppose à une éventuelle intervention turque en Libye

Le président du Parlement libyen, Aguila Saleh, lors d\'un entretien avec l\'AFP à Nicosie (Chypre), le 28 décembre 2019. 

Libye : le Parlement appelle la communauté internationale à retirer sa légitimité au gouvernement basé à Tripoli

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) et le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj, à Istanbul le 27 novembre 2019

La Turquie envisage d'envoyer des troupes en Libye

Une femme et ses enfants rentrent dans un appartement d\' un immeuble abandonné du quartier de Tarik al-Sekka au centre de Tripoli, le  18 décembre 2019.

Libye : obligées d'abandonner leurs foyers pour fuir la violence, des familles squattent des immeubles abandonnés à Tripoli

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, lors d\'un meeting au siège du parti AKP, jeudi 26 décembre 2019 à Ankara (Turquie).

Turquie : le Parlement va voter début janvier sur l'envoi de troupes en Libye

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Forum économique du sommet Russie-Afrique de Sotchi, le 24 octobre 2019.

Egypte : le président al-Sissi met en garde la Turquie contre toute velléité de "contrôler la Libye"

Des passagers embarquent à bord de l\'Airbus A320 de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways à l\'aéroport international de Mitiga, à l\'est de la capitale libyenne Tripoli, le 12 décembre 2019.

Libye : après plus de 3 mois de suspension, le trafic aérien reprend à Tripoli

Janvier 2017 : destructions dans le sud de Benghazi en Libye après que des soldats de l\'Armée nationale libyenne (armée du maréchal Haftar) ont repris une zone jusque là tenue par des combattants de l\'EI (groupe Etat islamique).

Algérie, Tunisie, Maroc : "Le jihadisme connaît un déclin durable", selon un chercheur de l'Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire

Le président turc Recep Tayyip Erdogan répond à des questions d\'étudiants lors de la journée des droits de l\'Homme à l\'université Bilkent d\'Ankara le 10 décembre 2019.  

Libye : le président turc Erdogan prêt à envoyer des troupes pour soutenir le gouvernement Sarraj

Rencontre entre le chef du gouvernement d\'Union nationale libyen de Tripoli, Fayez al Sarraj, reconnu par l\'ONU et le président turc, Recep Tayyip Erdogan, le 27 novembre 2019 à Istanbul. Photo fournie par le service de presse de la présidence turque.

Libye : un accord militaire entre Ankara et Fayez al-Sarraj provoque la colère de Khalifa Haftar et d’Athènes

Migrants subsahariens dans le centre de détention de Zawiya (ouest de la capitale libyenne Tripoli), le 27 avril 2019

MSF déplore une "catastrophe sanitaire" dans le camp libyen de Zintan

Florence Parly, ministre des Armées, lors d\'une conférence de presse, le 26 novembre 2019, à Paris.

La France renonce à la livraison controversée de bateaux aux garde-côtes libyens

Des migrants durant la prière dans le camp de Zawiya à l\'ouest de Tripoli, le 26 avril 2019.

Union européenne - Libye : "Cachez ces migrants que je ne saurais voir!"

123456789102022

Vous êtes à nouveau en ligne