Liberia

Récolte du latex dans une plantation de la firme américaine de pneus Firestone à Harbel (est du Liberia), le 17 octobre 2016.

Liberia : le caoutchouc ne fait plus recette

Charles Sirleaf (centre), ancien gouverneur adjoint de la Banque centrale du Libéria, fils de l\'ancienne présidente de la Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, se tient devant le tribunal municipal de Monrovia, le 4 mars 2019. Il a été inculpé de \"complot criminel\" et de \"sabotage économique\" dans une affaire de billets entrés dans le pays entre 2016 et 2018.

Liberia: inculpé pour corruption, le fils de l'ex-présidente reste en prison jusqu'à son procès

Installation d\'une conduite d\'eau potable dans un quartier de Monrovia au Liberia, le 12 octobre 2017.

Liberia : Monrovia veut s’équiper de milliers de toilettes publiques

Des pêcheurs tirent leurs filets sur une plage à Robertsport, au Liberia (Afrique de l\'Ouest).

Le Liberia protège ses requins, ses raies et... ses petits poissons

Le président du Liberia, George Weah 

Liberia: George Weah annonce la gratuité du premier cycle universitaire

Une jeune Libérienne de 16 ans et sa petite fille dans le bidonville de West Point, dans la banlieue de la capitale Monrovia.  

Le Liberia enquête sur des viols de filles dissimulés par une ONG américaine

Le président du Liberia, George Weah 

Le Liberia s’attaque à la question sensible de la propriété de la terre

Siège de la Banque centrale du Liberia dans la capitale Freetown.

Liberia: 104 millions de dollars disparaissent de la Banque centrale

Réfugiés fuyant des combats au Liberia le 5 septembre 2003.

Atrocités de la guerre civile au Liberia: une première condamnation… aux USA

Après la décision de Trump, retour sur l'histoire très particulière du Liberia

Liberia: George Weah pourra-t-il régler la question de la propriété de la terre?

LA PHOTO. Le stade de Monrovia plein à craquer pour l'investiture de George Weah

Liberia: 12 ans de pouvoir d'Ellen Johnson Sirleaf, un bilan mi-figue mi-raisin

La présidente Ellen Johsnon Sirleaf ou «Mama Ellen» lors d\'une rencontre avec des membres du programme Women in Peacebuilding (le réseau des femmes pour la paix) à Monrovia, le 5 novembre 2011.

Liberia: avec «Mama Ellen», ça n’a pas vraiment changé pour les femmes

George Weah, le nouveau président élu du Libéria. A ses détracteurs, il déclare qu\'il mesure l\'importance et la responsabilité de sa tâche.

Liberia: George Weah «gagne son dernier match en Afrique», un énorme défi

 Joseph Boakai ( à droite) et George Weah, les candidats au second tour de la présidentielle au Liberia qui se déroule le 26 septembre 2017. 

Présidentielle au Liberia : le second tour aura (enfin) lieu

L\'incertitude politique commence à peser sur l\'économie du Liberia.

Liberia: le gel de l'élection présidentielle pénalise l'économie du pays

La PHOTO. Liberia: tension à Monrovia après la suspension du processus électoral

des partisans du candidat George Weah manifestent leur joie, le 12 octobre 2017 à Monrovia, capitale du Liberia, après l\'annonce de résultats partiels du premier tour qui donnent leur favori au second tour. Ce n\'est pas la première fois que George Weah se présente à la présidentielle. Le candidat du parti «le Congrès pour le changement démocratique» (CDC) avait été battu en 2005 et 2011. Cette fois, il semble avoir de grandes chances de l\'emporter. A 51 ans, l\'ex-attaquant vedette du PSG et du Milan AC, seul «Ballon d\'Or» africain, Mister George, élevé par sa grand-mère à Gibraltar, un bidonville de Monrovia, avait remporté son premier mandat en 2014 en étant élu sénateur. Il a axé sa campagne sur le changement («Personne ne devrait avoir peur du changement. Regardez ma vie: je suis passé de footballeur à homme politique») et promet de développer la santé et l\'éducation. 

LA PHOTO. Liberia: l'ex-footballeur George Weah au 2nd tour de la présidentielle

A 60 ans, l\'ancien dirigeant de Coca-Cola pour l\'Afrique est un nouveau venu en politique. Il a passé l\'essentiel de sa vie professionnelle à l\'étranger, aux Etats-Unis et au Nigeria pour le compte de la firme dont il est devenu vice-président exécutif, avant de prendre sa retraite en 2016 pour se concentrer sur sa carrière politique. Considéré comme un outsider, il se targue d\'avoir rigoureusement «géré des budgets bien plus importants» que celui du Liberia et promet de s\'attaquer à la corruption et à la bureaucratie. Après les deux mandats d\'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d\'un Etat africain (en 2005 et 2011), les jeux paraissent ouverts dans cet Etat revenu à la paix intérieure après la guerre civile qui s\'est terminé en 2003.

LA PHOTO. Campagne électorale pour la présidentielle au Liberia

Alors que la situation économique du Liberia est difficile, l’activité permet à ces jeunes de s’en sortir. «Cela me plaît d\'être peint, c\'est ce qui m\'apporte mon pain quotidien, plutôt que de devoir voler dans la rue», affirme Emmanuel Howard, 25 ans, aux couleurs d\'une administration libérienne. Il pose ainsi pendant des séances de 5h pour 10 USD la journée (8,70 euros). «Notre seul problème, c\'est que rester au soleil pendant des heures peut nous donner de la fièvre», dit-il. Cette forme de marketing connaît un tel succès que des entrepreneurs ont créé des sociétés spécialisées. «DHL, Total et l\'administration fiscale font partie de mes clients», raconte l’un d’eux. Qui précise qu’il «fait aussi les mariages». L’origine de l’activité remonte aux «chauffeurs» des supporters de football dans les années 1990, peinturlurés aux couleurs bleu, blanc, rouge du drapeau national. La tradition de la peinture sur le corps, pour des rituels religieux ou communautaires, existe de longue date au Liberia, comme dans d\'autres pays d\'Afrique de l\'Ouest. Mais dans un cercle plus restreint que la voie publique.

LA PHOTO. Liberia: des hommes peints font de la pub dans les rues de Monrovia

Le Premier ministre israélien benjamin Netanyahu et la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf au sommet des chefs d\'Etat africains à Monrovia (4 juin 2017).

Israël pousse ses pions sur le continent africain

L\'ancien ballon d\'or africain dans la présidentielle au Liberia pour la troisième fois.

Liberia : l’ancien footballeur George Weah n’a qu’un but, la présidence

La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf.

Liberia: la présidente Ellen Johnson très «attristée» par la défaite de Clinton

L\'université de Monrovia a été créée en 1862.

Liberia: seul un lycéen décroche le bac sur 42.000 candidats

Normalisation en marche au Liberia, 13 ans après la fin de la guerre civile

La présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf

Liberia: la présidente Sirleaf saura-t-elle réconcilier les citoyens?

Le 30 décembre 2015 à Conakry, une fête marquait l\'éradication du pays du virus Ebola.

L'OMS annonce la fin de l'épidémie d'Ebola en Afrique

Edouard Martin, l\'un des eurodéputés en pointe dans ce combat

Le Parlement européen et les minerais de sang

La rougeole, maladie mortelle très contagieuse, peut provoquer des complications comme la pneumonie, le gonflement du cerveau, la cécité et une perte d\'audition. 

Afrique de l’Ouest: après le virus Ebola, la menace de la rougeole

12

Vous êtes à nouveau en ligne