Lesotho : un pays où le cheval est roi

Ancienne colonie britannique et petit paradis, le Lesotho est un pays dans lequel peu de voyageurs se sont aventurés. On y trouve des hauts pâturages, des cowboys, leurs fières montures. Des chevaux qui courent pour le roi une fois par an.

Le Lesotho est surnommé le royaume des cieux. Une petite monarchie enclavée au cœur de l'Afrique du Sud. Son point le plus bas culmine à 1 400 mètres d'altitude. Dans le pays, le cheval est au centre de tout. Pour accompagner le bétail, voyager, c'est un moyen de transport privilégié. Chaque année, l'animal est célébré. Une course hippique est organisée le jour de la fête du roi. "Cette course est très importante. Si je gagne, je serai fier et je pourrai ramener de l'argent à ma mère", explique Maphephe Nchaï, un participant. Comme lui, les meilleurs cavaliers du pays s'entraînent depuis plusieurs semaines.

Un des pays les plus pauvres d'Afrique

Dans son petit village du district de Maseru, l'excitation commence à se faire sentir. Il participe à des courses hippiques depuis plus de 9 ans. Maphephe Nchaï prépare le cheval qu'il montera le lendemain, dont il n'est pas le propriétaire. Son nom : matala chegat, autrement dit, "celui qui amène la fortune". "Comme je n'aimais pas l'école et que j'ai arrêté assez rapidement, je n'ai pas vraiment le choix. Il faut que je sois bon à cheval et que je gagne des courses pour pouvoir en vivre", précise Maphephe Nchaï. Le Lesotho est un des pays les plus pauvres du continent africain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne