Le Rwanda, nouvelle destination de safari en Afrique

FRANCE 2

Le pays, qui a vécu un génocide massif dans les années 1990, est l'une des économies les plus dynamiques d'Afrique, et a investi dans le tourisme de luxe en mettant en avant ses réserves d'animaux sauvages.

C'est un pays du centre de l'Afrique qui, après avoir connu et vécu un génocide, est en train de devenir l'une des économies les plus solides du continent. Le Rwanda attire les investisseurs, mais il attire aussi les touristes. Ils sont des milliers prêts à dépenser des fortunes pour aller observer les gorilles de la forêt rwandaise. "On avait des rhinocéros noirs, ils ont tous été tués", explique une guide aux touristes. Dans une réserve de l'est du pays, le territoire a été livré aux braconniers durant le génocide.

Le tourisme de luxe mis en avant

Pour les rhinocéros, ils sont revenus d'Afrique du Sud. 17 ont été capturés afin d'être introduits au Rwanda. Une opération difficile, qui visait à faire du pays une destination de safari, à l'instar du Kenya et de la Tanzanie. Pour mettre en avant ses atouts, le gouvernement a sorti le grand jeu, avec notamment un contrat de trois ans avec le club de football anglais d'Arsenal. Un partenariat à plus de 30 millions d'euros. Une dépense colossale, défendue comme un investissement pour favoriser un tourisme de luxe, et non pas de masse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne