Le CNT demande à l'Otan de rester "au moins un mois" de plus en Libye

Un avion de l\'Otan s\'approvisionne en vol au-dessus de la Méditerranée, au large de la Libye, le 10 juillet 2011.
Un avion de l'Otan s'approvisionne en vol au-dessus de la Méditerranée, au large de la Libye, le 10 juillet 2011. (DAVID BRUNNSTROM / REUTERS)

Le Conseil national de transition souhaite que l'Alliance atlantique reporte son départ, prévu le 31 octobre.

"Je demande à l'Otan de rester au moins un mois de plus." Ali Tarhouni, le ministre du Pétrole et des Finances libyen, a demandé mardi 25 octobre à l'Alliance atlantique de reporter son départ du pays, prévu depuis quelques jours le 31 octobre. Il s'exprimait à Benghazi, berceau de la révolte contre l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Lundi, pourtant, le général canadien Charles Bouchard, qui dirige l'opération "Protecteur unifié" depuis Naples (Italie), avait estimé que "la menace d'attaques organisées contre la population civile" avait disparu. L'Otan n'a pas encore indiqué si elle comptait prolonger son rôle aux côtés des forces du CNT.

Vous êtes à nouveau en ligne