La veuve de Mouammar Kadhafi réclame la dépouille de son mari

Des images diffusées sur la chaîne américaine CNN montrent la capture de Mouammar Kadhafi, le 20 octobre 2011, dans la région de Syrte (Libye).
Des images diffusées sur la chaîne américaine CNN montrent la capture de Mouammar Kadhafi, le 20 octobre 2011, dans la région de Syrte (Libye). (CNN / AFP)

Safia Farkech a lancé un appel à ONU et à l'Union européenne, deux ans après la mort du dictateur libyen.

Deux ans après la mort du dictateur libyen Mouammar Kadhafi, sa veuve réclame son corps. Safia Farkech a lancé un appel à ONU et à l'Union européenne pour l'aider à retrouver les dépouilles de son mari et de son fils, dans une lettre publiée par la radio russe The Voice of Russia (en anglais). Mouammar Kadhafi et son fils Mouatassim ont été capturés et tués par des ex-rebelles, le 20 octobre 2011 à Syrte, dans le centre du pays. Leurs corps avaient été exposés au public à Misrata, à 214 km à l'est de Tripoli, avant d'être enterrés dans un endroit tenu secret.

"Je demande aux membres du Conseil de sécurité [de l'ONU] et à l'Union européenne (...) de dévoiler le lieu où se trouvent les dépouilles [de Mouammar Kadhafi, de Mouatassim et de leurs compagnons] et de les remettre à leurs familles pour les enterrer à l'endroit et de la manière qu'elles souhaiteront", a indiqué Safia Farkech dans son courrier.

La veuve de l'ancien leader libyen a appelé par ailleurs les "organisations des droits de l'homme à l'aider à contacter son fils Seif Al-Islam Kadhafi", arrêté dans la ville de Zenten (sud-ouest). Ce dernier, longtemps présenté comme successeur potentiel de son père, a été arrêté en novembre 2011 par des ex-rebelles et est toujours détenu.