La mort de Philippe Verdon confirmée

Dans un communiqué publié lundi dans la soirée, la présidence de la République a confirmé la mort de l'otage Philippe Verdon.

Le corps retrouvé il y a dix jours dans le nord du Mali est bien celui de Philippe Verdon, kidnappé par Al-Qaïda au Maghreb islamique en novembre 2011. François Hollande l'a confirmé lundi 15 juillet dans la soirée, par un communiqué : "La mort de notre compatriote monsieur Philippe Verdon est formellement confirmée. J'exprime à sa famille et à ses proches ma totale solidarité (…) Les responsables de sa mort devront être identifiés et traduits devant la justice."

Philippe Verdon, qui souffrait d'un ulcère et de tachycardie, avait été enlevé en même temps qu'un autre Français, Marc Lazarevic, le 24 novembre 2011 à Hombori. Officiellement, les deux hommes, géologue et ingénieur, se trouvaient dans la région pour mettre en place une cimenterie. Le 19 mars, Aqmi avait affirmé avoir exécuté Philippe Verdon.

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne