L'explosion à bord d'un avion de ligne somalien a été causée par une bombe

L\'avion somalien après l\'explosion, le 2 février 2016.
L'avion somalien après l'explosion, le 2 février 2016. (STRINGER / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une personne est morte après la déflagration qui avait provoqué, mardi, un atterrissage d'urgence de l'avion.

La piste de l'attentat est désormais privilégié. L'explosion à bord de l'avion de ligne de la compagnie Daallo Airlines était due à une bombe, a reconnu samedi 6 février le gouvernement somalien. L'avion avait été contraint mardi dernier de faire un atterrissage d'urgence à Mogadiscio après une déflagration à bord. Le gouvernement avait d'abord évoqué un problème de pression d'air.

"Destinée à détruire l'appareil et tuer tous les passagers"

La bombe était "destinée à détruire l'appareil et tuer tous les passagers", a déclaré le ministre somalien des Transports. "Les forces de sécurité ont arrêté des personnes suspectées d'avoir été impliquées" dans cet attentat, a-t-il ajouté.

L'explosion, survenue environ quinze minutes après le décollage de l'avion de l'aéroport de Mogadiscio, avait provoqué un trou d'un mètre de diamètre environ dans le fuselage de l'A321. Un passager, Abdulahi Abdisalam, avait été tué dans l'explosion, probablement aspiré dans le vide. Deux autres passagers avaient été légèrement blessés.