L'employé français de la Croix Rouge enlevé au Tchad libéré

(Radio France © France Info)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé la libération de Laurent Maurice, employé français de l'organisation humanitaire basée à Genève. _ Il avait été enlevé le 9 novembre 2009 dans l'est du Tchad.

Laurent Maurice, un employé français de l'organisation humanitaire basée à Genève a été libéré. “Monsieur Maurice a retrouvé la liberté aujourd'hui, 6 février 2010. Après 89 jours en captivité, il est fatigué mais semble en bonne santé,” a indiqué le CICR.

L'organisation ne précise pas les circonstances de la libération de l'ingénieur agronome, qui avait été capturé par plusieurs hommes armés dans le
village tchadien de Kawa, à une dizaine de kilomètres du Soudan.
Un groupe peu connu du Darfour, se présentant comme “les Aigles de
libération de l'Afrique”, avait revendiqué le rapt de Laurent Maurice et réclamé
un million d'euros pour le libérer.

Un autre humanitaire toujours détenu

_ Le CICR reste par ailleurs “très inquiet” pour Gauthier Lefèvre, enlevé
alors qu'il circulait dans un convoi de deux véhicules marqués du logo de la
Croix-Rouge au Darfour-Ouest près de la frontière avec le Tchad. L'organisation
“continue de réclamer sa libération inconditionnelle”.

_ Le 30 janvier dernier, à l'occasion du 100ème jour de captivité de Gauthier
Lefèvre, le chef des opérations du CICR en Afrique de l'Est, Daniel Duvillard,
avait souligné que l'organisation humanitaire avait réduit “sa présence sur le
terrain” au Tchad et au Soudan suite aux enlèvements de ses deux employés.

Vous êtes à nouveau en ligne