Une "vache solaire" pour l'Afrique distinguée au CES de Las Vegas

Capture d\'écran du site Yolk montrant la \"vache solaire\".
Capture d'écran du site Yolk montrant la "vache solaire". (Yolk)

The "Solar Cow Project",  projet qui a reçu un prix de l'innovation lors de la grande foire technologique de Las Vegas (CES) 2019, propose une "vache solaire" pour apporter l’électricité dans les zones africaines dépourvues de réseaux électriques.

Une vache solaire… dit comme ça, l’idée peut paraître surprenante. Il s’agit en fait d’une mini centrale solaire sous laquelle on peut recharger des batteries. Le système est en fait tout simple. Une vache métallique, couverte de panneaux solaires, accueille des chargeurs de batteries qui ressemblent à des… mamelles.

"En arrivant à l'école, chaque enfant est invité à disposer une batterie sous la Solar Cow, qu'il peut reprendre, une fois chargée, à la fin de la journée pour la donner à ses parents", explique Guillaume Grallet dans Le Point.

Cette idée au design ludique, lancée par la start up coréenne Yolk, a été testée au Kenya. La start up espère que cela peut inciter les parents à envoyer les enfants à l’école plutôt que de les faire travailler. 

Ce projet pourrait profiter à quelque 260 millions de jeunes mineurs dans le monde qui ne vont pas à l’école, selon les chiffres de l’Unicef.

Vous êtes à nouveau en ligne