VIDEO. Kenya : le centre commercial de Nairobi dévasté après l'attaque islamiste

EVN

Incendié, les vitres cassées, les traces de balles dans les murs... le Westgate, assailli par des terroristes puis des militaires fin septembre, est en piteux état.

Les polices scientifiques kényanes et de plusieurs pays occidentaux poursuivent les recherches d'indices et d'éventuels cadavres, mercredi 2 octobre, après l'attaque meurtrière du centre commercial Westgate de Nairobi (Kenya) qui a fait au moins 67 morts. Les dernières images montrent un bâtiment criblé de balles, brûlé par endroits, une grande partie détruite. Les commerçants dénoncent des pillages de leurs magasins, attribués aux militaires kényans qui ont mené l'assaut.

L'attaque a été revendiquée par les islamistes somaliens shebabs. Une enquête parlementaire doit notamment se pencher sur les possibles manquements des diverses forces de sécurité à prévenir l'attaque, puis leurs rôles pendant et à l'issue du siège.

Les dirigeants politiques et religieux kényans ont rendu hommage aux victimes lors d'une cérémonie de prière œcuménique, mardi, animée par des responsables de différentes religions, chrétienne, musulmane, hindou et sikh.

Vous êtes à nouveau en ligne