Kenya : l'ode de la "veuve blanche" à Ben Laden

Cliché diffusé par Interpol de la Britannique Samantha Lewthwaite, surnommée la \"veuve blanche\". Elle est soupçonnée d\'avoir participé à l\'attaque d\'un centre commercial à Nairobi (Kenya) qui a fait au moins 67 morts.
Cliché diffusé par Interpol de la Britannique Samantha Lewthwaite, surnommée la "veuve blanche". Elle est soupçonnée d'avoir participé à l'attaque d'un centre commercial à Nairobi (Kenya) qui a fait au moins 67 morts. (REX / SIPA)

La Britannique Samantha Lewthwaite, recherchée par Interpol à la demande du Kenya, a écrit une ode à l'ancien dirigeant d'Al-Qaïda.

Surnommée la "veuve blanche", la Britannique Samantha Lewthwaite est soupçonnée d'avoir participé à l'attaque terroriste de Nairobi (Kenya) qui a fait au moins 67 morts. La chaîne de télévision Sky News (en anglais) révèle, mardi 22 octobre, qu'elle avait écrit un poème en hommage à Oussama Ben Laden, l'ancien chef de l'organisation terroriste Al-Qaïda. La femme recherchée par Interpol s'y engage à poursuivre son combat. Voici un extrait de cette ode longue de 34 vers :

"Oh Cheik Oussama, mon père, mon frère
Mon amour pour vous est à nul autre pareil
Oh Sheik Oussama maintenant que tu es parti
(...)
Il nous revient de continuer ce que tu as commencé
Pour obtenir la victoire jusqu'à ce que nous devenions martyrs
Pour insuffler la terreur parmi les non-musulmans"

Il a été découvert par la police britannique sur le disque dur d'un ordinateur saisi dans un logement de Mombasa (est du Kenya), que la jeune mère de famille, aujourd'hui en cavale, a occupé.

Sky News révèle aussi que la jeune femme a vécu à Nairobi en 2011, pendant sept mois. Elle habitait dans un appartement donnant sur un centre commercial, Junction, fréquenté par la classe moyenne et aisée kényane, ainsi que par de nombreux expatriés.

Vous êtes à nouveau en ligne