Au moins 70 étudiants tués dans l'attaque d'une université au Kenya

FRANCE 3

Des hommes se revendiquant des islamistes somaliens, les shebabs, ont tué plusieurs dizaines d'étudiants. Quatre assaillants ont été tués, un autre arrêté.

L'horreur a frappé le Kenya. Au moins 70 étudiants ont été tués, jeudi 2 avril, dans l'attaque du campus de l'université de Garissa par un groupe d'hommes armés et cagoulés se revendiquant des islamistes somaliens shebabs. Il y aurait également 79 blessés. Quatre assaillants ont été tués, et un autre arrêté, selon le ministère de l'Intérieur kenyan.

Attaque à l'improviste

Les hommes ont fait irruption dans l'université tôt le matin, alors que des étudiants se rendaient à l'église pour la messe du matin. "Les assaillants ont d'abord tué deux gardes placés à l'entrée du campus […] avant de tirer sans discrimination une fois à l'intérieur de l'université", a détaillé la police. "On est sorti dehors, les tirs continuaient, on s'est précipités vers les murs d'enceinte pour sortir de l'école", se souvient un jeune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne