Afrique de l'Est : des criquets volants dévastent les cultures

France 2

La Somalie a été déclarée en urgence nationale, car le pays subit les assauts de nuées de criquets sur les cultures, ravagées en quelques heures. Une situation qui dure depuis des semaines en Somalie, mais aussi au Kenya, et qui menace toute l'Afrique de l'Est.

Ils menacent d'affamer l'Afrique de l'Est. Des milliards de criquets fondent sur le Kenya, l'Éthiopie, l'Érythrée et la Somalie. Le fléau est hors norme. Les arbres sont totalement recouverts par ces insectes incroyablement voraces. Ils mangent tout, ravagent les cultures, menacent les récoltes. Au Kenya, un agriculteur tente désespérément de les faire fuir en faisant du bruit. C'est le geste dérisoire d'une population menacée d'insécurité alimentaire selon les Nations unies. "Nous avons peur d'avoir faim en attendant la prochaine saison, en octobre", confirme une agricultrice.

80 millions d'insectes pour un kilomètre carré

Les invasions de criquets sont un phénomène récurrent en Afrique, mais cette fois, ces affamés volants créent des essaims incroyablement denses : 80 millions d'insectes pour un kilomètre carré. En une journée, ils dévorent l'équivalent de ce que mangeraient 35 000 personnes. Selon un chercheur, le criquet solitaire n'est jamais dangereux, mais quand il est en groupe, il n'est plus sélectif sur son groupe d'aliments, attaquant toutes les plantes possibles. Ces invasions s'expliquent par des conditions climatiques extrêmement favorables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne