Kenya

Un jeune Somalien se tient à côté de l\'abri de sa famille, à Dadaab, le plus grand camp de réfugiés au monde, au Kenya.

Le Kenya compte fermer tous ses camps de réfugiés, à commencer par Dadaab

En brûlant l\'ivoire, un «trésor» estimé à 150 millions de dollars sur le marché noir (le commerce de «l\'or blanc» est interdit depuis 1989), le Kenya veut faire passer un message «fort» qu\'il a martelé sans cesse en amont de la crémation dans le parc national de Nairobi: l\'ivoire n\'a de valeur que s\'il se trouve sur un éléphant en vie. De son côté, le célèbre paléoanthropologue Richard Leakey, qui dirige le Service kényan de la faune (KWS), a lancé un appel aux pays d\'Afrique australe, leur demandant de se débarrasser eux aussi de leurs stocks d\'ivoire: «Tant que vous gardez ces stocks, vous suggérez qu\'il y aura de nouveau un marché à l\'avenir». Avant le Kenya, mais à plus petite échelle, le Malawi, le Mozambique, l\'Ethiopie et le Gabon avaient eux aussi réduit en cendres des tonnes d\'ivoire braconné. Soutenu par la France et le Gabon, le Kenya va réclamer une interdiction totale des ventes d\'ivoire dans le monde.

LA PHOTO. Le Kenya détruit la plus grande quantité d'ivoire de l'histoire

Au total, 16.000 défenses ont été amassées verticalement sur des structures pyramidales en métal dans le parc national de Nairobi. En les brûlant, le Kenya veut donner l\'exemple dans la lutte contre le trafic d\'ivoire.

Massacre d'éléphants : le Kenya en première ligne pour arrêter le carnage

Un participant à la course, en hommage aux victimes des attaques terroristes du 2 avril 2015, se tient devant la stèle commémorative qui porte leurs noms à Garissa (nord-est du Kenya), un an jour pour jour après le drame. Les Kényans ont commémoré samedi 2 avril 2016 le premier anniversaire du massacre de 148 personnes dont 142 étudiants à l\'université de Garissa perpétré par des islamistes shebab, l\'attaque la plus meurtrière qu\'ait jamais connue le pays depuis 1998. Une centaine de personnes portant des T-shirts avec des slogans de paix se sont rassemblées à Garissa, à 365 kilomètres au nord-est de la capitale Nairobi et à 150 km de la frontière somalienne, pour participer à une course en hommage aux victimes. «Nous sommes avec les parents, nous voulons leur dire que, ensemble, en tant que pays, du nord au sud, d\'ouest en est, les musulmans et les chrétiens... ensemble, nous devons lutter contre le terrorisme», a déclaré le député de Garissa, Aden Duale.  

LA PHOTO. Kenya: une course en la mémoire des victimes de Garissa

Les coureurs kenyans David Lekuta Rudisha (à droite), médaille d\'or au 800m aux jeux olympiques de Londres 2012 et son compatriote Timothy Kitum, médaille de bronze.

Dopage : le Kenya pourrait être privé des Jeux Olympiques de Rio 2016

Les mains d\'une femme sur un clavier d\'ordinateur (16 octobre 2015). 

La cyberviolence, une nouvelle menace pour les femmes

Un taxi traditionnel attend des clients dans une rue du centre de Nairobi le, 4 février 2016.

Kenya: tabassage, crevaisons de pneus... la chasse aux chauffeurs Uber à Nairobi

200.000 catholiques kenyans sont allés à la rencontre du pape François, le 26 novembre 2015 sur le campus de l\'université de Naïrobi.

Le pape François en Afrique : «La violence ne peut se justifier au nom de Dieu»

Photo du profil du compte Twitter du Chef Francis Kariuki.

Kenya : Francis Kariuki, le chef de village qui twittait à ses compatriotes

Les unes des médias kényans le 31 août 2015, après les mondiaux d\'athlétisme de Pékin, en Chine, où le Kenya est arrivé en tête du tableau des médailles. 

Athlétisme : les Kényans dopés à l'or

Malia Obama ( à gauche) avec son père à la sortie d\'une église à Washington le 31 Mars 2013 

Kenya: il veut épouser la fille de Barack Obama dans la pure tradition Kalenjin

Vue du camp de Dadaab au Kenya, où vivent 350.000 réfugiés.

Kenya: le camp de réfugiés somaliens de Dadaab base arrière des terroristes ?

22 novembre 2014: les forces de sécurité kenyanes sur le lieu d\'une attaque menée par les shebabs somaliens à environ 50 kilomètres de Mandera, ville située près de la frontière entre le Kenya et la Somalie.

Le Kenya va construire un mur pour contrer les shebabs venus de Somalie

Barack Obama, encore jeune sénateur, visite sa grand-mère Sarah Hussein Onyango Obama dans son village kenyan de Kogelo, le 2 août 2006.

Kenya: Barack Obama bientôt au pays de son père

Un entrepôt de défenses d\'éléphants saisies par les gardes du parc national du Zimbabwe.

Trafic d'ivoire: les mafias africaines et asiatiques à l'œuvre

La Bourse de Nairobi (Kenya).

Le Kenya, un nouveau pays émergent

La circoncision, un moyen de lutter contre le sida en Afrique

A Nairobi, la capitale du Kenya, la police contrôle le quartier d\'Eastleigh, appelé «Little Mogadsicio».

Au Kenya, les Somalis ne sont pas les bienvenus

Cadavre d\'un rebelle shebab près de la porte principale du palais présidentiel à Mogadiscio, le 9 juillet 2014. La veille, les islamistes y ont effectué une attaque armée. 

Somalie, Kenya : les islamistes shebabs mènent une guerre d'usure

L’économie du tourisme pâtira-t-elle des attentats au Kenya ?

La presse kenyane s\'insurge contre une loi qu\'elle juge liberticide.

La presse kenyane crie à la censure

Commencé en 2006, le plus haut barrage d\'Afrique devrait être terminé en 2014. Aujourd\'hui, 4.500 ouvriers travaillent à la construction de l\'édifice, achevé pour moitié. Turbines électriques, unités de cimenterie, canaux d\'acheminement du ciment et tunnels pour la circulation de l\'eau… sont en place.L\'eau pourra commencer à être retenue sur une surface de 210 km², dès 2013.

Gibe III, le plus haut barrage d'Afrique

réfugiés dans un centre de la Croix-Rouge kényane.En août 2012, des violences ont lieu à nouveau dans le district rural de Tana River, dans le sud-est du pays, à 300 km de Nairobi, la capitale.Des hommes armés de machettes tuent et brûlent une cinquantaine de villageois ormas de ce district principalement des femmes et des enfants.

Le Kenya déchiré par des violences entre deux ethnies

Agée de 18 ans, Mirvat Massoud s\'est fait exploser dans une attaque contre les troupes israéliennes en 2006 (Image fournie par le Djihad islamique).

Terrorisme au féminin : une réalité qui ne touche pas que le djihad

Policiers kényans prenant position près du centre commercial Westgate à Nairobi, le 23-9-2013.

Attaque des shebabs à Nairobi: quelle aide israélienne ?

Samantha Lewthwaite alias «la veuve blanche», responsable présumée du commando de Nairobi.

Samantha Lewthwaite, la «veuve blanche» à la tête du commando de Nairobi ?

Le président kenyan Uhuru Kenyatta et son homologue chinois, Xi Jinping, à Pékin le 19 août 2013.

Kenya: direction Chine

Les Masais voudraient déposer leur nom comme une marque

Les Massaïs veulent gérer l'utilisation de leur nom

Mombasa, au Kenya (5 mars 2012): l\'équipe des Massaï Warriors.

Kenya: les Massaïs jouent au cricket pour défendre la place des femmes

Willy Mutunga, président de la cour suprême du Kenya (3e sur la gauche), et les juges, doivent valider le 26 mars le recomptage des voix de l’élection présidentielle contestée. Les bulletins de 22 bureaux de vote dans quelque 32.000 bureaux du pays vont être passés au crible. 

Au Kenya, on recompte les voix

12345678

Vous êtes à nouveau en ligne