Kenya

L\'application sud-africaine Namola pour combattre la criminalité 

Afrique: des applications mobiles pour combattre la criminalité

Au moins quatre personnes sont portées disparues à la suite de l\'effondrement d\'un immeuble de sept étages dans la nuit du 12 au 13 juin. Le développement de fissures avait pourtant été constaté le 12 juin au soir. Et une opération d\'évacuation d\'urgence avait alors été organisée avant que l\'immeuble ne s\'écroule 2h plus tard. En pleine expansion immobilière, le pays souffre de la mauvaise qualité de certaines constructions.  

LA PHOTO. Kenya: un immeuble de sept étages s'effondre à Nairobi

Essai du nouveau train financé et construit par la Chine reliant la capitale Nairobi au port de Mombasa

La Chine tisse son réseau ferroviaire en Afrique de l’Est

Kenya : quand le cricket sert de porte-voix aux Massaïs

Les pasteurs et les pêcheurs armés du Kenya

Des Askaris, troupes autochtones. Avec pas plus de 7000 hommes, les Allemands ont résisté quatre ans en Afrique, sans jamais perdre une bataille.

La Grande guerre s'est déroulée aussi en Afrique

Le Kenya, fer de lance contre les mutilations génitales féminines en Afrique

La PME suédoise Peepoople a mis en place une méthode d’assainissement originale en créant un sac baptisé Peepoo (traduction littérale de l’anglais «pipi-caca»). Il s’agit d’un WC personnel et transportable pouvant être utilisé par les femmes et les hommes, assis ou debout.

A Kibera, au Kenya, Peepoo sauve des vies

Kuki Gallmann soignée à l\'Hopital de Nanyuki après avoir été attaquée dans sa réserve de Laikipia, le 16 juin 2009.

Kenya: Kuki Gallmann, célèbre protectrice de l’environnement blessée par balle

LA PHOTO. Kenya: une sécheresse aiguë frappe plus de trois millions de personnes

Des fonctionnaires de la Commission indépendante aident les résidents à confirmer leurs données lors du lancement de l\'élection électorale de 2017 dans les bidonvilles de Kibera, à Nairobi le 16 janvier 2017.

Kenya: pas de sexe sans carte électorale

Messe à l\'église orthodoxe copte Saint Simon le Tanner, le 6 janvier 2016 au Caire, pour la célébration de l\'anniversaire du baptême et de la naissance du Christ.

Chrétiens persécutés en Afrique: les convertis risquent la mort à tout moment

Les deux ressortissants iraniens, Sayed Nasrollah Ebrahimi et Abdolhossein Gholi Safaee, ainsi que leur chauffeur kényan, Moses Keyah Mbogah, lors de leur comparution devant un tribunal de Nairobi, le 1er décembre 2016. Ils ont été inculpés de «facilitation d\'un acte terroriste» pour avoir filmé l\'ambassade d\'Israël avec leurs téléphones portables, depuis une voiture de leur ambassade.

Kenya: des Iraniens accusés de terrorisme contre l’ambassade d’Israël à Nairobi

Ces armes ont été soit confisquées en vertu de l’application de la loi ou remises volontairement à des agents chargés de collecter les armes légères ou de petits calibres. Un rapport, datant de 2012, intitulé «Traçage et étude des armes sur le plan national», établi conjointement par l\'Etat kenyan et Arms Survey basé à Genève, révélait que 500.000 armes à feu étaient détenues par des civils.

LA PHOTO. Kenya: mise au bûcher d'armes illégales pour renforcer la sécurité

Une réfugiée somalienne et son enfant dans le secteur Hagadera du camp de Dadaab, le 29 avril 2015.

Le Kenya accusé de mettre en danger les 280.000 réfugiés de Dadaab

Des Somaliennes vendent des bottes de khat sur le marché de Mogadiscio, le 18 juin 2012.

Somalie: l’interdiction du Khat à Mogadiscio fait grincer les dents

Chen Ting-fei, députée du Parti démocrate-progressiste (DPP), à Taipei le 12 avril 2016. 

Colère de Taïwan après de nouvelles expulsions du Kenya vers la Chine

Le 16 mai, un policier anti émeute frappe violemment un manifestant. La photo fait le tour du monde.

Pourquoi une photo des violences policières au Kenya fait le buzz

Un jeune Somalien se tient à côté de l\'abri de sa famille, à Dadaab, le plus grand camp de réfugiés au monde, au Kenya.

Le Kenya compte fermer tous ses camps de réfugiés, à commencer par Dadaab

En brûlant l\'ivoire, un «trésor» estimé à 150 millions de dollars sur le marché noir (le commerce de «l\'or blanc» est interdit depuis 1989), le Kenya veut faire passer un message «fort» qu\'il a martelé sans cesse en amont de la crémation dans le parc national de Nairobi: l\'ivoire n\'a de valeur que s\'il se trouve sur un éléphant en vie. De son côté, le célèbre paléoanthropologue Richard Leakey, qui dirige le Service kényan de la faune (KWS), a lancé un appel aux pays d\'Afrique australe, leur demandant de se débarrasser eux aussi de leurs stocks d\'ivoire: «Tant que vous gardez ces stocks, vous suggérez qu\'il y aura de nouveau un marché à l\'avenir». Avant le Kenya, mais à plus petite échelle, le Malawi, le Mozambique, l\'Ethiopie et le Gabon avaient eux aussi réduit en cendres des tonnes d\'ivoire braconné. Soutenu par la France et le Gabon, le Kenya va réclamer une interdiction totale des ventes d\'ivoire dans le monde.

LA PHOTO. Le Kenya détruit la plus grande quantité d'ivoire de l'histoire

Au total, 16.000 défenses ont été amassées verticalement sur des structures pyramidales en métal dans le parc national de Nairobi. En les brûlant, le Kenya veut donner l\'exemple dans la lutte contre le trafic d\'ivoire.

Massacre d'éléphants : le Kenya en première ligne pour arrêter le carnage

Un participant à la course, en hommage aux victimes des attaques terroristes du 2 avril 2015, se tient devant la stèle commémorative qui porte leurs noms à Garissa (nord-est du Kenya), un an jour pour jour après le drame. Les Kényans ont commémoré samedi 2 avril 2016 le premier anniversaire du massacre de 148 personnes dont 142 étudiants à l\'université de Garissa perpétré par des islamistes shebab, l\'attaque la plus meurtrière qu\'ait jamais connue le pays depuis 1998. Une centaine de personnes portant des T-shirts avec des slogans de paix se sont rassemblées à Garissa, à 365 kilomètres au nord-est de la capitale Nairobi et à 150 km de la frontière somalienne, pour participer à une course en hommage aux victimes. «Nous sommes avec les parents, nous voulons leur dire que, ensemble, en tant que pays, du nord au sud, d\'ouest en est, les musulmans et les chrétiens... ensemble, nous devons lutter contre le terrorisme», a déclaré le député de Garissa, Aden Duale.  

LA PHOTO. Kenya: une course en la mémoire des victimes de Garissa

Les coureurs kenyans David Lekuta Rudisha (à droite), médaille d\'or au 800m aux jeux olympiques de Londres 2012 et son compatriote Timothy Kitum, médaille de bronze.

Dopage : le Kenya pourrait être privé des Jeux Olympiques de Rio 2016

Les mains d\'une femme sur un clavier d\'ordinateur (16 octobre 2015). 

La cyberviolence, une nouvelle menace pour les femmes

Un taxi traditionnel attend des clients dans une rue du centre de Nairobi le, 4 février 2016.

Kenya: tabassage, crevaisons de pneus... la chasse aux chauffeurs Uber à Nairobi

200.000 catholiques kenyans sont allés à la rencontre du pape François, le 26 novembre 2015 sur le campus de l\'université de Naïrobi.

Le pape François en Afrique : «La violence ne peut se justifier au nom de Dieu»

Photo du profil du compte Twitter du Chef Francis Kariuki.

Kenya : Francis Kariuki, le chef de village qui twittait à ses compatriotes

Les unes des médias kényans le 31 août 2015, après les mondiaux d\'athlétisme de Pékin, en Chine, où le Kenya est arrivé en tête du tableau des médailles. 

Athlétisme : les Kényans dopés à l'or

Malia Obama ( à gauche) avec son père à la sortie d\'une église à Washington le 31 Mars 2013 

Kenya: il veut épouser la fille de Barack Obama dans la pure tradition Kalenjin

Vue du camp de Dadaab au Kenya, où vivent 350.000 réfugiés.

Kenya: le camp de réfugiés somaliens de Dadaab base arrière des terroristes ?

1234567

Vous êtes à nouveau en ligne