Kenya

D\'ici à la fin 2018, la centrale éolienne du lac de Turkana (nord-ouest), baptisée le «Lake Turkana Wind Power project» (LTWP) entrera en activité, foi de ministre. Celui de l\'Energie Charles Keter a annoncé début septembre que les lignes d\'acheminement de l\'électricité sont enfin terminées et que le raccordement au réseau serait prêt dans trois mois. Depuis son lancement en 2015, le parc éolien kényan, présenté comme l\'une des plus grandes fiertés du pays par le président Kenyatta, a multiplié les retards. Des ajournements qui ont engendré des amendes et un alourdissement important de la facture. L\'accès à une électricité à coût modéré, promis par le pouvoir et attendu par près de la moitié des Kényans qui vivent sans lumière, risque de rester lettre morte.

LA PHOTO. Kenya: toujours pas d'électricité dans le parc éolien de Turkana

Un homme accablé par la destruction de sa maison en tôle.

Kenya: le bidonville géant de Kibera doit faire place nette

Le président kényan Uhuru Kenyatta s\'exprime lors d\'une rencontre bilatérale avec son homologue américain, Donald Trump, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, le 27 août 2018, à Washington DC. 

Quand les Kényans raillent l'accent américain du président Kenyatta

Teresa May en tournée en Afrique: le Royaume-Uni en mode reconquête

L\'un des onze rhinocéros transférés du parc de Nairobi, qui trouveront la mort dans le parc de Tsavo.

Au Kenya, tous les rhinocéros meurent lors de l’opération de repeuplement

Wanjiru Koinange et Angela Wachuka 

Kenya: deux femmes veulent sauver les bibliothèques de Nairobi

une fois correctement tannées et assouplies. Ce poisson est une espèce hautement invasive, qui décime presque tous les autres occupants du lac Victoria, pourtant autrefois nombreux et variés. Il reste encore des tilapias, qui sont très consommés et exportés partout dans le monde. Kényan de l\'ouest du pays, Newton Owino (à droite) a remarqué que rien n\'était fait des 150.000 tonnes de déchets de peaux de poisson produites chaque année. «Ma principale activité ici est de transformer la peau de poisson en cuir. (Il y a) beaucoup de matières premières.» Après s\'être formé à la chimie du tannage en Inde, il a monté et installé son entreprise qui désormais utilise et valorise les peaux de poissons – perches et tilapias – pour fabriquer des articles de maroquinerie.

LA PHOTO. Kenya: la perche du Nil, un poisson dur à «cuir»

Ce nouveau centre ultra-moderne contribuera à aider la jeunesse locale à se responsabiliser et s\'éduquer afin d\'être en mesure de demander des comptes à la classe politique et réaliser «des choses remarquables qui changent le monde», a estimé l\'ex-président américain. Avant la venue de ce dernier sur ses terres familiales, qu\'il n\'avaient pas foulées depuis 2006, Auma Obama avait annoncé que les jeunes de la région auraient accès à une bibliothèque et un laboratoire internet. Le centre disposera aussi d\'un terrain de football aux normes internationales parrainé par le ministère allemand de la Coopération et du Développement, d\'un terrain de basket-ball financé par la fondation Giants of Africa et un terrain de volley-ball. L\'éducation civique, la finance, la défense de l\'environnement ou encore l\'éthique professionnelle y seront également enseignés.

LA PHOTO. Kenya: la jeunesse de Kogelo attend beaucoup de la venue d'Obama

Le «Slum ballet»

«Slum ballet», l’école de danse des bidonvilles de Nairobi, à l'Abbaye de l'Epau

A ses débuts, en 2008 (lien en anglais), il réunissait cinq tribus du comté de Marsabit à Loiyangalani, près du lac Turkana, au nord du Kenya. Le festival annuel de trois jours (du 28 au 30 juin) réunit désormais quatorze communautés. L’objectif est de promouvoir le vivre-ensemble par le biais de la culture et des traditions. Devant le succès grandissant de cette manifestation, le gouvernement kenyan songe à lui donner un écho national.

LA PHOTO. Vivre-ensemble, quatorze tribus réunies autour d'un festival au Kenya

Vue aérienne du lac Turkana

Le lac Turkana, quatrième d'Afrique par la taille, menacé de disparition

Devenue une attraction, la faille rassemble amateurs de sensations fortes et inévitables pratiquants du selfie en zone dangereuse. La recherche du buzz sur les réseaux sociaux provoque régulièrement des accidents partout dans le monde. Derrière cet autoportraitiste-ci, un trou profond de 15 mètres.

LA PHOTO. Kenya: le frisson du selfie au bord de la faille

Ces manifestants ont revêtu l\'uniforme scolaire pour dénoncer le viol présumé dont a été victime une lycéenne et l\'agression de deux autres jeunes filles qui sont parvenues à s\'échapper. Mais le mystère reste entier sur cette affaire que la direction de l\'école aurait cherché à étouffer, selon certains témoins cités dans la presse locale. Des test ADN sur huit membres du personnel, dont six enseignants, sont en cours d\'analyse. Le conseil d\'administration du lycée a été dissous à la demande du minstère de l\'Education et le directeur de l\'école Jael Mureithi aurait pris une retraite anticipée.

LA PHOTO. Kenya: une affaire de viol dans un internat mobilise les féministes

Wanuri Kahiu, le 18 mai 2018 à Cannes 

Wanuri Kahiu, une cinéaste censurée qui a foi en la Constitution de son pays

De jeunes grimpeurs néophytes avancent à tâtons sur le mur d\'escalade de la salle Blue Sky. Cet entraînement gratuit d\'une semaine leur a permis de faire leurs premiers pas sur un parcours à la fois fou et sécurisé à la verticale. Ces jeune malvoyants ou non-voyants ont ainsi pu repousser leurs limites, physiquement mais aussi mentalement. Ensemble, ils ont pu échanger, s\'observer et débriefer leur ressenti personnel vis-à-vis d\'une discipline entrée pour la première fois dans l\'ère olympique. L\'escalade sportive n\'est toutefois pas encore à l\'ordre du jour des prochains Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

LA PHOTO. Et si l'escalade devenait le sport préféré de jeunes aveugles au Kenya

Scène du congrès sioniste de 1898 avec Theodor Herzl (débout en haut, à droite, avec la barbe noire) à la tribune.

1903: Et si le Kenya était devenu l'Etat des juifs dont rêvait Theodor Herzl?

C\'était un «enfer sur terre», ont déclaré des survivants admis dans des centres de soins. Le gouverneur du comté, Lee Kinyanjui, a annoncé qu\'un barrage voisin devait «être vidé pour éviter un (nouveau) désastre». Après une grave sécheresse, le Kenya a connu des semaines de pluies torrentielles. Lesquelles ont entraîné des inondations et des coulées de boue.

LA PHOTO. Kenya: la rupture du barrage de Solai laisse un paysage de désolation

Dans «Rafiki», Kena (Samantha Mugatsia) et Ziki (Sheila Munyiva), interprètent deux étudiantes qui vivent chez leurs parents, se rencontrent, se découvrent et finissent par s\'aimer dans un pays où «les filles bien deviennent de bonnes épouses», précise la réalisatrice. Avec ce film, inspiré de la nouvelle «Jambula Tree» de l\'Ougandaise Monica Arac de Nyeko, Wanuri Kahui a voulu montrer une histoire d\'amour «vibrante, moderne et cosmopolite». Et une Afrique moderne, «trop souvent réduite à une région marquée par la guerre, la maladie et la souffrance». Mais la censure a fait du long métrage une «œuvre en exil», selon sa réalisatrice. Alors même qu\'elle voulait offrir une image de l\'Afrique aussi «joyeuse» que «pleine d\'espoir».

LA PHOTO. Cannes: le film kényan«Rafiki» montre une image «joyeuse» de l'Afrique

Un pécheur ougandais prépare ses filets dans le petit port de Kasensero, sur les rives du lac Victoria, le 21 février 2014. Le poisson se fait de plus en plus rare.

Lac Victoria: pollution et surpêche menacent le poumon de l’Afrique de l’Est

A plus de 2.000 mètres d\'altitude, les plantations de la région sont la propriété de multiples petits exploitants réunis en coopérative, la Kenya Tea Development Agency (KTDA). Une organisation «unique» dans la filière, selon son responsable Lerionka Tiampati. La KTDA est composée d\'environ 600.000 planteurs à travers tout le pays. Elle détient 60% du marché kényan. Pour 2018, Nairobi table sur des recettes d\'exportation de thé estimées à 1,3 milliard de dollars, en hausse par rapport à 2017, grâce à de meilleures conditions climatiques.

LA PHOTO. Le Kenya, troisième producteur mondial de thé, vise la première place

Rafiki

Interdiction du film «Rafiki»: l’homosexualité ne passe toujours pas au Kenya

les réfugiés s\'abritent comme ils le peuvent. Cette femme, aveugle, attend sur un lit sommaire que l\'eau baisse dans le camp. De nombreux Somaliens espéraient partir aux Etats-Unis pour retrouver de la famille, mais le décret anti-immigration de Donald Trump a anéanti les espoirs de milliers d\'habitants du camp, que Nairobi voudrait bien fermer. Si le projet a été bloqué par la Haute-Cour kényane, obligeant le gouvernement à accueillir les réfugiés, ce dernier refuse de les enregistrer et de leur donner des papiers à leur arrivée dans le pays. Il les privent ainsi d\'accès aux biens de première nécessité: nourriture, abri et soins médicaux. Fin 2017, le HCR a dénombré 5400 Somaliens dans ce cas à Dadaab, mais des ONG locales pensent qu\'ils seraient bien plus. Rien qu\'en 2017, elles estiment que 24.000 personnes venant de Somalie ont franchi la frontière en raison de l\'insécurité dans leur pays mais aussi de la sécheresse.

LA PHOTO. Kenya: la pluie à Dadaab rend les conditions de vie encore plus dures

Même si 80% des utilisateurs de Facebook se connectent via leur téléphone, ce genre de petites échoppes rend bien des services dans les zones reculées. Les réseaux sociaux ont fait une percée remarquée sur le continent africain depuis 2015 passant de 120 millions d\'utilisateurs à 191 millions en janvier 2018, selon le dernier rapport de «We are Social and Hootsuite», une plateforme de Community managers. L\'Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya sont les trois pays d\'Afrique subsaharienne où les connections quotidiennes sur Facebook sont les plus élevées.

LA PHOTO. Kenya: Facebook accusé d'avoir manipulé la dernière présidentielle

LA PHOTO. Vers le retour de l'East African Safari Rally au Kenya

LA PHOTO. Kenya: l'art des machettes des «Kibera Messengers»

LA PHOTO. Kenyatta et Odinga s'engagent à construire «un Kenya fort et uni»

#8mars2018. Au Kenya, les femmes kuria peuvent se marier entre elles

Kenya: la «ruée vers l’or»

Kenya: des chiens pour combattre le braconnage dans la savane du Maasaï Mara

LA PHOTO. L'avenir prometteur du hockey sur glace au Kenya

12345678

Vous êtes à nouveau en ligne