Gabon : brève tentative de coup d'État

France 3

Au Gabon, tout est rentré dans l'ordre après une tentative de coup d'État lundi 7 janvier en l'absence du président, hospitalisé au Maroc.

Va-et-vient de blindés lundi 7 janvier au cœur de Libreville (Gabon). Il est 6h30. La tentative de coup d'État est en cours. Un commando de six militaires a pénétré dans les studios de la radio gabonaise et séquestré plusieurs journalistes avant d'appeler le peuple à se soulever. Dans un quartier populaire proche de la radio, la situation se tend. Quelques dizaines de manifestants soutenant les putschistes appellent à la fin de la dictature, mais ils ont été dispersés par les forces de l'ordre.

Deux morts

10 000 Français vivent au Gabon. Ils sont restés chez eux. L’assaut a été donné l'après-midi. Le commando a été arrêté. Deux putschistes ont été tués. Le coup d'État avorté visait à écarter du pouvoir Ali Bongo. Le président gabonais, qui a eu un AVC peu après les législatives, est absent du pays depuis deux mois et demi. Il n'est apparu que pour les vœux qu'il a faits depuis le Maroc. Le Gabon est gouverné depuis 50 ans par la même famille, proche de tous les présidents français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne