Famine : plus d'un million et demi d'enfants en danger

France 3

L'ONU vient de lancer une alerte. Si rien n'est fait, près d'1,4 million d'enfants pourraient mourir de faim cette année.

Le temps leur est compté. Près d'un million et demi d'enfants pourraient mourir de faim dans les semaines à venir. L'alerte vient de l'ONU. La sécheresse aggrave la crise dans quatre régions d'Afrique, déjà affamées par un état de guerre permanent. Au nord du Nigéria, 500 000 enfants seraient en danger, au Yémen 200 000, tout comme en Somalie, et encore 500 000 au Soudan, dont la guerre civile ravage le Sud. Pour se nourrir, les habitants fouillent dans les décharges.

Une situation d'urgence

Dans le nord du Nigéria, les combats du gouvernement contre les jihadistes de Boko Haram ont entrainé le déplacement de deux millions d'habitants. Ils n'ont plus accès aux soins, et les ONG occidentales ne peuvent aller à leur rencontre. Hier, le pape a lancé un appel pour aider le Soudan du Sud, et demain, Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU, organise en Norvège une conférence de donateurs. Il demande 4,5 milliards de dollars pour une aide alimentaire de toute urgence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne