LA PHOTO. Côte d'ivoire. Le trafic d’ivoire et d'écailles de pangolin continue

Grâce à l’aide d’Eagle, une ONG de défense de la nature, la police ivoirienne a traqué et arrêté des trafiquants appartenant à un réseau international. Plus d’une tonne d’ivoire d’éléphants et d’écailles de pangolins ont étés saisies ainsi que 400 objets sculptés. Malgré cette opération, la lutte contre le braconnage reste insuffisante.

Vous êtes à nouveau en ligne