L'instant T de Françoise Malby Anthony et des éléphants.

Une parisienne, patronne d’une réserve africaine de près de 5000 km2, au cœur des territoires zoulous! C’est l’incroyable destin de Françoise Malby Anthony.  Elle est arrivée à Thula Thula, en Afrique du sud il y a 20 ans. A 9000 km de sa patrie la France!  Un choc pour une jeune française… 

Une parisienne, patronne d’une réserve africaine de près de 5000 km2, au cœur des territoires zoulous ! C’est l’incroyable destin de Françoise Malby Anthony !

Elle est arrivée à Thula Thula, en Afrique du sud il y a 20 ans. A 9000 km de sa patrie la France ! Un choc pour une jeune française… Et c’est son instant T !

Elle a suivi celui dont elle était tombée amoureuse : Lawrence Antony surnommé « L’homme qui murmure à l’oreille des éléphants ». Spécialiste des animaux sauvages et fondateur d'Earth Organization, Lawrence Anthony s’est battu à l’ONU pour faire adopter une résolution pour protéger la faune et la flore dans les zones de conflits. C’est en Irak qu’il s’est fait connaître au niveau international en tant que protecteur des animaux sauvages, il a risqué sa vie pour secourir les animaux du Zoo de Bagdad.

En 2003, en pleine guerre, quand son mari meurt, 21 éléphants sont arrivés en procession devant la maison. Ils sont restés pendant des heures autour de la maison ….    Françoise Malby Anthony se retrouve toute seule pour tout gérer. 

L’instant T c’est aussi une expertise, un point de vue.

Françoise Malby Anthony est la patronne d’une réserve sud-africaine, en plein territoire Zulu. Près de 5000 km2 qui sont un concentré de faune et de flore africaine. 1 éléphant est tué toutes les 15 minutes en Afrique. Il ne serait plus que 352 000 répartis dans 18 pays. Un chiffre qui a diminué de 30% en 7 ans ! Les braconniers sont  extrêmement déterminés. Récemment Françoise Malby Anthony a vu des drones survoler sa réserve pour repérer les rhinocéros, au point qu'elle préfére les écorner. La sécurité est sa plus grosse dépense ! Pas de prédateurs en dehors de l’homme mais il reste seulement  20 000 rhinocéros aujourd’hui sur le continent africain. Françoise Malby Anthony accueille chez elle des animaux sauvages qui ont été maltraité. Deux semaines après le décès de son mari, son combat contre le braconnage a dû continuer et même l'orphelinat de ses petits rhinocéros a été attaqué par des braconniers.

Vous êtes à nouveau en ligne