Enfant retrouvé dans une valise : une grande première

FRANCE 2

Jeudi 7 mai, un enfant a été retrouvé dans une valise à la frontière entre le Maroc et l'Espagne. France 2 revient sur les différentes pratiques utilisées par les passeurs, mais aussi sur celles utilisées par les gardes civiles espagnols qui luttent tous les jours...

 

Un enfant ivoirien a été retrouvé caché dans une valise jeudi 7 mai à la frontière entre le Maroc et l'Espagne. Lors d'un contrôle de routine au scanner, les douaniers espagnols découvrent une forme humaine dans un bagage. Abou, 8 ans, était enfermé dans une valise de 70 cm de long. Le garçon est dans un état "lamentable", disent les policiers. C'est une femme marocaine de 19 ans, une passeuse, qui transportait la valise en question. Elle a été arrêtée par la garde civile espagnole.

 

"Forcer la porte du paradis"

C'est la première fois qu'un enfant est ainsi retrouvé dans une valise. "Mais les gardes civiles espagnols de Ceuta et Melilla en ont vu d'autres", rapporte le journaliste de France 2. C'est souvent dans les voitures que se cachent les clandestins. Il existe un appareil qui permet de détecter tout battement de coeur. Au moindre doute, la voiture est démontée. Certains ont déjà été retrouvés dans le parechoc d'un véhicule, dans le tableau de bord ou encore coincés sous le plancher de la voiture. Les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla sont les seules frontières terrestres entre l'Europe et le continent africain, régulièrement prises d'assaut de toutes les manières possibles "pour forcer la porte du paradis", comme disent les migrants.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne