VIDEO. Les Frères Musulmans décapités

En Egypte, le guide suprême de la confrérie, Mohamed Badie, a été arrêté et placé en détention préventive. Il doit être jugé dimanche pour "incitation au meurtre". 

Les télévisions égyptiennes ont passé en bloucle - ce lundi 20 août - les images de Mohamed Badie juste après son arrestation et son inculpation pour "incitation au meurtre" de manifestants.

Si cette interpellation représente un sérieux coup pour les islamistes, après les affrontements meurtriers de ces derniers jours, pour beaucoup d'Egyptiens du Caire, c'est au contraire une bonne nouvelle. "Dieu merci, Mohamed Badie a été arrêté, se réjouit celui-ci. Le gouvernement doit prendre toutes les mesures nécessaires pour stopper ces gens."

Par la voix de Khaled Hanafi du Parti de la Justice et de la Liberté, l'aile politique de l'organisation, les Frères Musulmans ont tenté toute la journée de minimiser la portée de l'événement : "La confrérie fonctionne comme une coalition à tous les niveaux de la société. Cette arrestation n'affectera pas nos opérations." 

Depuis le début des manifestations pro-Morsi, des milliers de responsables des Frères Musulmans ont été arrêtés. 

Vous êtes à nouveau en ligne