VIDEO. Egypte : l'association Peta dénonce la maltraitance de chevaux et de chameaux destinés aux touristes

Les militants de la cause animale réclament que "l'utilisation d'animaux de labeur sur les sites touristiques soit interdite en Egypte".

Des animaux épuisés, fouettés et roués de coups de bâton, même à terre. L'association de défense des animaux Peta a publié, samedi 13 avril, le fruit d'une enquête "tournée dans les principales destinations touristiques en Egypte, dont la pyramide de Khéops, Saqqara et Louxor". Des images montrent "les graves maltraitances dont sont victimes les chevaux et chameaux" transportant les touristes.

"Il est honteux qu'en Egypte des animaux épuisés et émaciés soient battus et fouettés pour tracter sans cesse des visiteurs sous un soleil de plomb, alors que leurs pattes cèdent sous le poids de leur charge et qu'ils s'effondrent, s'insurge Cyril Ernst, porte-parole de la section française de l'association. Peta demande au ministère égyptien du Tourisme de remplacer ces animaux maltraités par des moyens de locomotion modernes, tels que des voiturettes électriques, afin que les touristes puissent apprécier la riche histoire du pays sans soutenir la cruauté envers les animaux."

Vous êtes à nouveau en ligne