Nouvelle nuit d'affrontements au Caire

Francetv info

Jusqu'à 20 000 personnes ont manifesté place Tahrir dans la nuit de lundi à mardi pour réclamer le départ du régime militaire.

Toute la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre 2011, policiers et manifestants réclamant le départ du pouvoir militaire se sont affrontés aux abords de la place Tahrir, au Caire (Egypte), sur fond de crise politique avec la démission du gouvernement intérimaire. Par ailleurs, deux personnes ont été tuées à Ismaïliya, selon des sources médicales, portant à 26 le bilan des décès depuis samedi.
Vers minuit, quelque 20 000 personnes restaient massées sur cette place, haut lieu de la contestation anti-Moubarak, avec des milliers d'autres dans les rues adjacentes. Les manifestants ont appelé à une mobilisation la plus forte possible pour la journée de mardi afin de contraindre l'armée à céder le pouvoir.

Vous êtes à nouveau en ligne